Vodafone, en perte, va supprimer 6.000 emplois

Cloud

Le géant de la téléphonie mobile devrait annoncer cette semaine la suppression de 6.000 emplois, pour faire passer la pilule attendue d’une perte de 21,8 milliards d’euros

Arun Sarin, CEO du géant Vodafone, devrait annoncer mardi prochain une perte, avant impôts, de 21,8 milliards d’euros, la plus forte dans l’histoire du groupe britannique.

Selon le Sunday Telegraph, qui est à l’origine de la révélation, l’annonce devrait s’accompagner de la publication des détails d’un programme de réduction des coûts par la suppression de 6.000 postes dans le monde. Une mesure classique qui généralement est destinée à rassurer les actionnaires. L’objectif est de réduire de 10 % les frais d’encadrement du groupe et de terminer la réduction de 15 % de ses frais IT et réseaux en faisant massivement appel à l’externalisation des tâches de ‘back office’ via des partenaires comme Hewlett-Packard et IBM. Le Sunday Telegraph évoque également le projet de l’opérateur d’entrer sur le marché de la téléphonie fixe, avec un partenaire qui n’a pas été révélé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur