Vodafone passe le cap des 180 millions d’abonnés. Merci la 3G

Cloud

L’opérateur britannique a gagné 7 millions d’abonnés dans les trois derniers mois de 2005, notamment grâce à la 3G

Vodafone assoit encore un peu plus sa position de premier opérateur mobile mondial. Le groupe britannique a en effet engrangé 7,1 millions d’abonnés lors du dernier trimestre 2005, portant le total de sa base de clients à 179,3 millions dans le monde.

La bonne nouvelle vient du succès de ses offres 3G et de la bonne tenue de son activité en Espagne, aux États-Unis et sur les marchés émergents. Ce qui a compensé l’impact d’une concurrence accrue au Royaume-Uni, en Allemagne et en Italie. “Vodafone a délivré une bonne performance opérationnelle dans un environnement difficile. Les ventes d’appareils 3G se sont accélérées pendant le trimestre de Noël, et nous continuons d’observer une demande encourageante pour les services données”, souligne le directeur général du groupe, Arun Sarin, dans un communiqué. “Nos principaux marchés ont été marqués par une activité de concurrence accrue (…) Nous nous attendons à produire sur l’ensemble de l’année des résultats conformes à notre prévision actuelle, et nos prévisions préliminaires pour l’exercice prochain demeurent inchangées.” Pour autant, le revenu par abonné baisse. L’Arpu a chuté de 7,8% en Allemagne, de 8,3% en Italie et de 4,3% en Grande-Bretagne, la concurrence accrue et les exigences des autorités de régulation entraînant des baisses de tarifs. Vodafone a également précisé qu’il conserverait sa participation dans Verizon et qu’il resterait aux Etats-Unis. Certains actionnaires de l’opérateur attendaient qu’il cède sa participation de 45% dans Verizon Wireless et leur redistribue le produit de la vente.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur