Vodafone profite de sa présence dans les pays émergents

Cloud

Le géant du mobile affiche son optimisme

La nouvelle stratégie de Vodafone porte ses fruits. Confronté à la maturité des marchés occidentaux, le premier opérateur mobile mondial multiplie depuis quelques années les acquisitions dans les pays émergents, notamment en Turquie (avec le rachat de Telsim) et en Inde.

Le géant britannique affiche ainsi pour le premier semestre de son exercice un Ebitda de 6,565 milliards de livres (9,285 milliards d’euros) sur la période avril-septembre, un bénéfice d’exploitation de 5,2 milliards pour un chiffre d’affaires de 17 milliards. Ces résultats sont supérieurs aux attentes du marché.

Vodafone revendique désormais 241 millions de clients dans le monde, grâce à la croissance de près de 40% de ses ventes sur des marchés émergents. En Europe, la croissance des abonnements n’est que de 2%.

Le groupe revoit donc ses prévisions à la hausse. Il anticipe désormais un bénéfice d’exploitation ajusté de 9,5 à 9,9 milliards de livres sterling pour un chiffre d’affaires de 34,5 à 35,1 milliards, grâce à la performance des marchés émergents et à la stabilité de la croissance en Europe.

Si Vodafone continue à miser fortement sur les marchés émergents, cela ne l’empêche pas de faire ses emplettes en Europe. Rappelons qu’en octobre, l’opérateur a racheté à Tele2 Suède ses filiales espagnoles et italiennes (3,1 millions de clients), pour 775 millions d’euros.

Nous avons désormais établi une route claire pour fournir des services fixés haut débit dans chacun de nos marchés européens majeurs“, a déclaré Arun Sarin, le PDG de Vodafone.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur