Vodafone progresse, et remercie Sir Chris Gent

Cloud

Le deuxième opérateur mondial de téléphonie mobile annonce un bénéfice en hausse de 26%. Et le départ de son p-dg qui fut charismatique aux belles heures

Chris Gent, directeur général de l’opérateur, finit son mandat en beauté. Le géant mondial de la téléphonie mobile, le britannique Vodafone, a annoncé mardi avoir dégagé un excédent brut d’exploitation (EBITDA) de 15,8 milliards d’euros sur l’exercice 2002/03, en hausse de 40% par rapport à l’exercice précédent. Avant exceptionnels, la hausse s’établit à 26%.

Le chiffre d’affaires augmente de 33% et la a perte nette a été ramenée à 6,208 milliards de livres contre 13,539 milliards en 2001-2002. Il faut dire que contrairement à son concurrent MmO2, Vodafone n’a pas déprécié la valeur de ses licences de téléphonie mobile de 3ème génération, acquises au prix fort au plus haut de la bulle technologique (voir notre information). “Nous avons passé en revue les dépréciations sur exactement la même base qu’eux (mmO2) et nous sommes parvenus à une conclusion différente, en nous fondant sur le fait que nous nous trouvons dans une situation bien plus avantageuse que la leur”, a expliqué Chris Gent lors d’une conférence téléphonique. Vodafone a par ailleurs profité à plein du lancement des services mobiles multimédias (2,5G) en Europe. Le groupe annonce avoir vendu 1,5 million de combinés avec appareil photo intégré (Vodafone Live) dans 13 pays depuis octobre dernier. “Grand talent” “Une fois de plus, nous avons dégagé d’excellents résultats et c’est un héritage de grande valeur que nous laisse Sir Christopher Gent, notre directeur général sortant”, a souligné le président du groupe Ian MacLaurin, cité dans le communiqué. “Sir Christopher a dirigé le groupe avec un grand talent ces six dernières années et demi, faisant passer Vodafone d’un groupe de taille modeste avec une ouverture internationale au numéro un mondial de télécommunications, un succès considérable”, a-t-il ajouté. Pour l’avenir, le groupe se montre optimiste, tablant sur une hausse de 10% du nombre d’abonnés et du chiffre d’affaires. Vodafone comptait 119,7 millions de clients fin mars, contre 112,5 millions fin décembre. Sur un an, la croissance organique de son portefeuille d’abonnés a été de 11%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur