Vodafone rachète Tele2 Espagne et Italie

Cloud

Le géant britannique s’offre plus de 3,1 millions de clients européens pour 775 millions d’euros

Coup double pour Vodafone. Le géant britannique des télécoms se renforce en Italie et en Espagne, où il a racheté à Tele2 Suède ses filiales locales, pour 775 millions d’euros.

C’est la première acquisition pour l’opérateur en Italie, où avec l’acquisition de Tele2 il accède à un large portefeuille de 2,6 millions d’abonnés à la téléphonie fixe et à l’accès Internet haut débit (400.000 clients).

Vodafone réalise sa première acquisition en Italie, un pas en avant de la plus grande importance dans le cadre de la stratégie de croissance focalisée sur deux nouveaux secteurs de développement : l’intégration fixe-mobile, et le large bande pour le fixe ou le mobile“, a déclaré l’opérateur dans un communiqué.

Ce rachat permet à Vodafone, déjà deuxième opérateur de téléphonie mobile du pays, de devenir le plus gros concurrent de Telecom Italia, l’opérateur historique leader du marché.

En Espagne, où Vodafone est déjà présent, l’acquisition de Tele2 est plus symbolique, mais sensible avec ses 550.000 abonnés.

Nous avons désormais établi une route claire pour fournir des services fixés haut débit dans chacun de nos marchés européens majeurs“, a déclaré Arun Sarin, le PDG de Vodafone.

Les réseaux professionnels sans fil ont un retour sur investissement inférieur à celui des lignes terrestres, et la progression de l’économie en Grande-Bretagne ralentit. C’est pourquoi c’est un lieu où nous sommes prudents en ce moment.

Ces acquisitions n’auront pas d’effet sur les résultats du groupe. C’est pourquoi elles ont été qualifiées par les opérateurs d'”opérations à court terme” et de goutte d’eau pour l’opérateur dont la capitalisation dépasse les 130 milliards d’euros. Du cosmétique stratégique, en quelque sorte !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur