Vodafone repousse le lancement de la 3G en Europe

Régulations

Des problèmes techniques sont à l’origine de ce retard. La concurrence pourrait en profiter.

Il va falloir encore attendre. Le déploiement des offres UMTS du premier opérateur européen ne sera pas effectif avant l’automne prochain. C’est en tout cas l’avis du patron de Vodafone, Chris Gent.

L’opérateur doit encore résoudre des problèmes techniques avant le lancement commercial de cette technologie attendue de longue date en Europe alors qu’elle est déjà mise en oeuvre depuis plusieurs mois au Japon. Problème: le transfert entre GSM et 3G Le principal problème de Vodafone tient toujours au transfert sans coupure des conversations entre les réseaux de troisième génération, et les réseaux cellulaires classiques, tant que les deux systèmes cohabiteront. Le groupe n’avait pas annoncé de date officielle de lancement mais avait envisagé un départ en Allemagne fin juin pour contrer son principal rival, T-Mobile. Ce dernier prévoit de lancer son propre réseau au troisième trimestre. Par ailleurs, l’opérateur asiatique Hutchinson s’est déjà lancé dans la course, en Grande-Bretagne, avec le lancement de ses services UMTS. Le retard de Vodafone devrait donc favoriser cette concurrence. Rappelons que les opérateurs européens ont dépensé quelque 100 milliards d’euros ces trois dernières années pour acquérir les licences 3G et mettre au point cette nouvelle technologie. L’UMTS doit permettre de dé-saturer le GSM et d’ouvrir la voie à l’internet mobile et à la vidéo sur portable.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur