VoIP : les critères ‘qualité’ et ‘sécurité’ freinent le déploiement

Régulations

Pour les entreprises, les deux points clés de la VoIP (voix sur IP) sont la
qualité de service et les questions de sécurité. Enquête de nos confrères
Silicon.com

L’étude menée auprès des lecteurs de silicon.com est intéressante, car elle met en exergue les principales questions que se posent les entreprises.

Les trois points clés résultants de ce sondage sont :

-la qualité de la voix et du service,

-le coût de la solution,

-l’interopérabilité des systèmes et la sécurité.

40 % des sondés estiment que la qualité de la voix est l’élément le plus important. La seconde grande priorité des futurs utilisateurs de solutions de ‘Voice over IP’ est clairement la sécurité qui couvre des sujets comme le spit (spam over IT) et le vishing (phishing via les terminaux mobiles). Ainsi, 26 % des personnes sondées estiment que la sécurité des communications utilisant cette technologie est un sujet critique.

Juste derrière, avec 20 % des réponses, l’on trouve la problématique de l’interopérabilité des équipements.

Étrangement, le coût est la plus faible priorité des entreprises qui souhaitent s’équiper. A ce titre, seulement 14 % des sondés estiment que le prix de l’équipement est une priorité.

Et surtout 26 % des sondés estiment que la sécurité est une barrière importante à l’implémentation d’un réseau convergent IP.

Les résultats sont appuyés par AT&T et l’unité Economist Intelligence spécialisée dans la sécurité.

La qualité de la voix et le coût sont des obstacles importants dans le déploiement de la VoIP pour respectivement 17 et 16 % des cas. Pour mener à bien cette étude nos confrères britanniques ont interrogé 395 acteurs majeurs de l’industrie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur