VoIP: Yahoo veut sa part du gâteau

Régulations

Le géant de l’Internet va lancer un service qui concurrencera frontalement le très populaire Skype

Les grands portails Internet se réveillent… Constatant avec envie le succès planétaire de Skype et de son service de téléphonie sur Internet (24 millions de téléchargements, 39 millions d’utilisateurs…), les géants du Net partent à l’offensive. Et le premier à dégainer est Yahoo.

Le groupe américain veut sa part du gâteau et ne laissera pas Skype s’approprier un juteux marché (même si les clients payants sont encore beaucoup moins nombreux que les abonnés gratuits). Yahoo lancera son propre service de VoIP conçu autour de son service de messagerie instantanée. Rappelons que yahoo a lancé une version améliorée de son Yahoo Messenger qui permet déjà d’effectuer des communications vocales (via la voix sur IP) entre PC. Mais désormais, comme Skype, il s’agit d’aller chercher les utilisateurs de téléphones fixes. Le groupe a d’ailleurs annoncé avoir déjà signé des accords avec différents opérateurs téléphoniques, mobiles ou traditionnels, dont SBC Communications, Verizon Communications et Sprint. Yahoo a en outre passé un accord avec le britannique BT Group, qui vend le BT Communicator, une version du Messenger de Yahoo qui peut gérer des appels vocaux entre ordinateurs mais aussi passer et recevoir des appels téléphoniques. “Nous voyons la voix comme un aspect fondamental de l’expérience de la messagerie instantanée. Nous allons continuer à améliorer et à développer les fonctionnalités voix au sein de Messenger”, explique Brad Garlinghouse, vice-président des produits de communication de Yahoo, dans un entretien avec Reuters. On attend maintenant la réaction de Microsoft/MSN et de Google. Bref, Skype a du souci à se faire. A moins que la petite start-up se rapproche de Yahoo. Ce que laisse entendre les rumeurs…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur