Voiture autonome : Daimler mise sur un crypto-wallet pour la sécuriser

Au fil des années la technologie Blockchain s’impose pour authentifier et sécuriser les transactions et les contrats.

Daimler *, la maison mère de Mercedes, annonce son soutien au développement d’un crypto-wallet reposant sur la technologie DLT (Distributed Ledger Technology) de la start-up autrichienne Riddle & Code,  à l’origine d’une technologie baptisée Secure Element 2.0.

Reposant sur la Blockchain, elle se trouve au coeur d’un boitier électronique blindé,  l’équivalent d’une boite noire d’avion, utilisé pour certifier l’identité d’un véhicule.

Ce type de technologie pourrait permettre de développer une large gamme de fonctionnalités sécurisées par la Blockchain pour préparer l’arrivée des véhicules autonomes.

Les crypto-wallet seraient également capables d’échanger en temps réel des données de trafic routier ou de valider et authentifier les données récoltées dans les accidents.

 » Les portefeuilles de voiture permettent une grande variété de cas d’utilisation allant de l’autopartage aux véhicules autonomes. L’échange en temps réel de données de trafic sécurisées entre les véhicules et les environnements urbains intelligents réduit la congestion et les primes d’assurance. Les données certifiées Blockchain peuvent être utilisées en cas d’accident » indique la start-up.

« Les voitures autonomes doivent avoir un fonctionnement cohérent pour qu’on leur fasse confiance. Les voitures sont déjà des équipements informatiques. Une identité sécurisée garantit que les autorités compétentes ont approuvé le code exécuté à l’intérieur des véhicules et la fiabilité des données échangées » précise Tom Fürstner, son fondateur et CTO.

Daimler investit sur les services de mobilité 

Depuis le début de 2019, les groupes automobiles allemands Daimler AG et BMW ont lancé cinq co-entreprises qui développent des services de mobilité et d’autonomie comme le co-voiturage (Share Now), le stationnement (Park Now) ou la recharge (Charge Now).

Daimler affirme que plus de 75 millions de personnes avaient utilisé un de ses services au cours du premier semestre.

*  Via sa branche financière Daimler Mobility ( ex Financial Services)

Crédit photo : @Riddle & Code