Voiture connectée : Audi prend le virage Android

LogicielsOS mobiles

Selon le Wall Street Journal, Audi s’apprête à annoncer un partenariat avec Google. Objectif de l’alliance : combiner les savoir-faire des deux sociétés pour développer un système embarqué multimédia basé sur Android et orienté information et divertissement.

Alors que les constructeurs automobiles misaient jusqu’à présent sur des systèmes d’information embarqués développés pour leurs besoins propres par des équipementiers, ils ont désormais tendance à se rapprocher des grands noms de l’électronique. Après l’intégration annoncée d’iOS dans certaines voitures, notamment chez BMW, c’est au tour de Google de préparer une annonce sur terrain, avec Audi cette fois.

A l’occasion du prochain CES 2014 (le Consumer Electronic Show qui se tiendra du 7 au 10 janvier 2014), Google et Audi devrait en effet dévoiler une alliance pour avancer ensemble dans l’automobile connectée. En fait, les deux firmes chercheraient à combiner leur savoir-faire pour développer un système embarqué multimédia orienté information et divertissement (navigation Internet, cartographie, reconnaissance vocale…).

Google s’appuierait sur sa plate-forme Android pour avancer dans ce sens, selon le Wall Street Journal. En sachant que Google a également avancé en solo en proposant son propre véhicule entièrement automatique qui permet de se dispenser d’un conducteur. Un troisième protagoniste s’associerait à cette initiative pour développer les automobiles du futur : Nvidia (concepteur de cartes graphiques qui étend ses activités vers les terminaux nomades).

Renault vers la voiture robotisée ?

L’automobile connectée prend une place de plus en plus importante au sein du CES. Lors de la précédente édition de cette vaste messe IT, Audi avait présenté un dispositif permettant de garer un véhicule dans un parking alors que le conducteur n’était pas au volant. Le constructeur allemand exploitait déjà des services Google à travers le système Audi Connect (comme par exemple à bord de l’A3) : commandes vocales, connexion Wi-Fi et 3G, services de cartographie Google, accès aux réseaux sociaux…

Rappelons que, lors de la dernière édition de LeWeb, Renault a présenté le concept d’une « voiture robotisée » (voir la vidéo ci-dessous). Nos confrères de Gizmodo.fr ont, de leur côté, récemment assisté à une démo de nouveaux services connectés du constructeur français Peugeot pour son nouveau modèle 308 (Peugeot Connect Apps).

Globalement, les fabricants automobiles et les fournisseurs de solutions technologiques se dirigent vers deux directions : l’intégration de smartphones dans l’ordinateur de bord et la conception de plateformes propriétaires.

En complément :

– Next Two : Renault avance sur la piste de la voiture robotisée

– Pierre Sigrist, Visteon : « dans la voiture, il faut des systèmes embarqués plus ouverts »

 

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur