Vous cherchez un emploi ? Passez par Twitter

Logiciels

Selon une étude, deux tweets français sur 1000 concernent une offre d’emploi ou de stage. La recherche d’informaticiens prédomine.

Vous cherchez du travail? Lisez les tweet. Selon Semiocast, agence spécialisée dans la mesure d’audience et d’image en ligne pour les marques, annonce que sur les 1,8 million de messages publics postés sur Twitter chaque jour en français, environ 4 500 sont des offres et des demandes de stage ou d’emploi. Soit plus de 2 sur 1000. « Les offres étant le plus souvent postées aux heures ouvrées », précise l’agence qui a effectué sont étude du 12 au 18 novembre 2011. Le suivi des gazouilli dans la journée s’impose, y compris aux salariés en quête d’un changement de poste.

Une majorité (57  %) des annonces passées sur le réseau social sont des offres de stage. Mais si les offres de CDI ne constituent « que » 37  % des publications, elles sont les plus retwittées. De l’ordre de 1,5 fois, selon Semiocast. A noter que près d’un cinquième (21  %) des annonces sont postées directement par l’employeur.

L’offre de stage majoritaire

Car il s’agit bien, la plupart du temps, d’une démarche de recherche de compétences plus que d’offres. Seules 8  % des annonces liées à l’emploi sur Twitter sont des demandes de personnes qui recherchent un poste : majoritairement de stage (5 % du total). D’ailleurs, 31  % des offres contiennent le type de contrat proposé : 57 % de statut stagiaire; 37  % pour les CDI 37 % et 6  % en CDD.

« L’importance des stages s’explique par l’image véhiculée par Twitter pour les employeurs, qui pensent y toucher plus facilement les étudiants, souligne Semiocast. Cependant, ces offres de stage peuvent donner une mauvaise image de l’employeur, en donnant l’impression que l’entreprise ne recrute que des stagiaires, et elles peuvent générer des buzz négatifs lorsque les responsabilités semblent démesurées compte tenu du type de contrat. »

Une annonce sur 5 concerne un développeur Java

Le caractère « informatique » de l’outil pourrait laisser penser que les offres qui y circulent s’adressent essentiellement aux techniciens du secteur. Il n’en est rien même si les annonces en direction des ingénieurs/développeurs informatiques occupent pas moins de 16  % du volume (et dont près d’une annonce sur 5 concentrée sur les développements en Java). Les recherches de responsables commerciaux (8 %), chefs de projet (6 %), techniciens (5 %), assistants (4 %) et consultants (4 %) suivent. Seules 2 % des annonces postées sur Twitter concernent les postes à direction.

A noter que, selon une autre étude réalisée par StepStone en juin 2010, les recruteurs sont plus susceptibles d’utiliser les réseaux sociaux (tout confondus) pour communiquer leurs besoins de profils que les demandeurs d’emplois : soit respectivement 47 % des entreprises et 36 % des candidats.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur