W3C verticalise son approche des standards

Régulations

Le consortium Word Wide Web lance un nouveau groupe d’intérêts à destination de l’industrie médicale. Le W3C adopte une nouvelle approche des standards destinés à des services verticaux spécifiques

Le programme est ambitieux et marque une nouvelle orientation dans l’approche des standards par le consortium Word Wide Web (W3C). Le

Groupe d’intérêts pour la santé et les sciences du vivant (HCLSIG) est le premier à adopter une approche purement verticale. Objectif de ce Groupe, déployer des spécifications standardisées du Web sémantique pour des services spécifiques destinés aux industries de la santé et des sciences du vivant. Tim Berners-Lee, directeur du W3C, qualifie ainsi la nouvelle approche du consortium autour d’une communauté utilisatrices. Ici, les technologies du Web sémantique devraient permettre de faciliter la communication entre les chimistes, les biologistes, les cliniciens et autres chercheurs. “Cette nouvelle initiative place les spécifications W3C dans le même rythme d’un ensemble de communautés dynamiques, multidimensionnelles et interdépendantes. C’est pour nous une opportunité exceptionnelle de rencontrer les experts de ces domaines pour voir comment nos travaux répondent à leurs besoins et imaginer les réponses à leurs exigences futures“. Pour créer l’infrastructure connectant le serveur des diverses communautés, il est nécessaire de rassembler ces personnes et de développer une structure supportant l’interopérabilité des informations, des processus et des systèmes sémantiquement riches. Le W3C entend donc s’ouvrir aux spécialistes d’un même domaine et les diriger vers les technologies Web afin d’améliorer la communication et le partage des informations Le HCLSIG travaillera également en collaboration avec les autres Groupes du Web sémantique pour recueillir les suggestions pour les développements ultérieurs, encourager l’utilisation des technologies Web sémantiques, et promouvoir le développement de données et de bases de données interopérables et respectueuses de la politique dans les industries des soins de santé et des sciences du vivant. Le HCLSIG, première initiative de ce genre signée par le W3C, pourrait être suivi par de nombreuses autres. Car, qu’il s’agisse de société, d’industrie, ou de recherche, la communication transversale s’impose, de même que l’adoption d’un langage et d’approches communes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur