Wanadoo s’intéresse au business du mobile

Régulations

Le FAI veut faire converger images et sons entre les mobiles et Internet. Et en tirer profit

France Télécom entend profiter au maximum des subtantiels revenus tirés de la téléphonie mobile multimédia. Sa filiale Orange vient de lancer Orange World. Mais pour l’opérateur, Wanadoo la filiale Internet doit également participer à l’effort afin de démultiplier les profits et plus précisemment le fameux revenu par abonné censé compenser la saturation du nombre d’abonnés.

L’image est au centre de la stratégie. Que faire par exemple des photos prises avec son mobile après les avoir envoyés, la mémoire de ces combinés n’étant pas infinie… L’opérateur a déjà pensé à tout. Wanadoo annonce ainsi pour 2004 un service baptisé Wanadoo Album Photos. Les photos prises par un terminal équipé d’un appareil photo pourront être envoyées sur cet album photo en ligne via un MMS et consultable par la suite. Grâce à un partenariat avec Photo Service, il est également possible de commander en ligne leur tirage papier. En définitive, l’abonné mobile payera d’abord l’envoi de cette photo à un ami puis devra débourser de nouveau s’il veut envoyer son cliché sur l’album hébergé chez Wanadoo. Double jack-pot. Accord avec Photo Service Jusqu’au 31 décembre 2003, cinq tirages photos sont offerts. Les photos restent en ligne gratuitement pendant 3 mois. Au-delà, Wanadoo propose de les graver sur CD-Rom ou de les stocker, moyennant un abonnement annuel de… 18 euros TTC par an (!). De l’autre côté de l’Atlantique, un accord similaire a été signé entre Kodak et Cingular (un FAI américain) qui permettra aux abonnés de Cingular de transférer leurs photos vers le service Kodak Mobile, un site web qui permettra de les sauvegarder, les envoyer par courrier électronique ou les imprimer, le tout moyennant un abonnement de trois dollars par mois. Dans un autre esprit, Wanadoo communique à nouveau sur le Mail SMS 24/24, un service qui permet aux abonnés du FAI de recevoir une alerte SMS sur leurs mobiles lorsqu’ils reçoivent un e-mail sur leur messagerie Wanadoo. Pratique mais onéreux: l’abonnement mensuel est de 3 euros TTC pour un forfait de… 20 SMS reçus. Une solution idéale pour ceux qui reçoivent moins d’un mail par jour! Au delà, il faut payer 0,15 euro par SMS. A l’heure où tous les internautes sont spammés, la facture risque vite d’exploser. Impression des ‘photos-mobiles’: chacun prend position

Outre ce partenariat entre Wanadoo et Photo Service, différents acteurs de la téléphonie mobile et de l’imagerie se positionnent afin de profiter des opportunités du marché des MMS (messages multimédias).

Kodak a ainsi étendu un accord avec Nokia, afin de développer des services d’impression de photos autour des automates de développement photographique de Kodak qui possède 24.000 machines Picture Maker dans les magasins américains. Les utilisateurs de téléphones-appareils photo Nokia pourront y transférer leurs clichés par transmission sans fil ou par carte-mémoire. De son côté, le constructeur HP a mis au point un logiciel dédié aux mobiles qui permet d’imprimer ses clichés pris depuis son mobile sur son imprimante classique, le tout sans fil.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur