Warner Music s'associe avec Amazon.com

Régulations

L’éditeur profite de cette période de Noël pour mettre en ligne son catalogue et cela sans ces maudits verrous techniques, les fameux DRM (digital right management)

La ‘major’ va donc enfin supprimer les DRM de sa plateforme en ligne suite à un accord signé avec le géant de l’e-commerce, Amazon.com.

“Des titres du catalogue de Warner Music Group, sans système DRM, sont désormais téléchargeables par les clients d’Amazon MP3”, annoncent les deux groupes désormais partenaires.

Warner rejoint ainsi la liste des éditeurs de musique comme Universal Music; ce dernier propose depuis l’été 2007 le téléchargement de ces morceaux sans DRM. Rappelons que le label britannique EMI surfe également sur cette tendance.

Sans DRM, les utilisateurs peuvent écouter des morceaux téléchargés sur n’importe quel support et le transfert d’un appareil à un autre est possible. On comprend dès lors qu’il était impératif pour la survie du modèle économique de l’industrie musicale de supprimer ces verrous qui empêchent le développement de l’offre musicale en ligne.

Selon l’AFP, les clients d’Amazon MP3 pourront ainsi télécharger le titre de leur choix moyennant une somme allant de 89 à 99 cents (de 5,99 à 9,99 dollars pour un album entier), et les copier ensuite s’ils le souhaitent sur des CD “pour leur usage personnel”, précise le communiqué.

Après l’annonce de ce partenariat, l’action Amazon s’adjugeait plus de 2,3% à 95 dollars vers 20h15 GMT. Le titre Warner Music gagnait 2% à 6,09 dollars.

Pour conclure, notons que la plateforme d’Amazon, lancée en septembre 2007 totalise plus de 2,9 millions de chansons provenant de 33.000 labels différents,


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur