Watteco adapte le réseau électrique à la domotique

Réseaux

Avec le WPC 2.0, cette compagnie française propose une alternative crédible au CPL bas débit

Le fabricant français Watteco présente la mouture 2.0 de sa technologie WPC. Le WPC, ou Watt Pulse Communication, utilise le circuit électrique résidentiel pour créer un réseau basse consommation et bas débit, particulièrement adapté à la domotique : éclairage, commande de volets roulants, gestion du chauffage, sécurité, etc.

Cette solution tend aujourd’hui à supplanter le CPL bas débit (courant porteur en ligne). La raison de ce succès réside dans la consommation extrêmement réduite de l’interface de communication de Watteco : seulement 10 mW pour un débit maximal de 10 kb/s, le tout avec un module de 5 mm², qui – selon la compagnie – est particulièrement abordable.

Toute l’astuce consiste non pas à injecter de l’énergie sous forme de porteuses, comme avec le CPL, mais d’utiliser les fréquences de résonance du réseau électrique pour communiquer. « Toute mise sous tension d’un appareil produit une impulsion électromagnétique sur le réseau électrique : lePulse. Watteco a réussi à domestiquer cesPulseset à les utiliser pour communiquer entre deux points sur le réseau », expliquent les représentants de la compagnie.

Watteco promet une nouvelle gamme de produits en 2009, qui utilisera le protocole WPC 2.0. Bon point, ces périphériques seront interopérables avec le CPL et les protocoles radio ZigBee, IP et 6LowPan. Les utilisateurs n’auront donc plus à choisir entre une technologie ou une autre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur