Wearables: Intel poursuit son incursion avec les lunettes connectées Vaunt

Data & StockageMobilité

Intel persiste dans les accessoires connectées et dévoile des smartglasses baptisées Vaunt avec une monture plutôt discrète.

En quête de leviers de croissance, Intel poursuit son incursion dans les wearable technologies. Même si la pertinence dans ce segment reste à prouver pour le fondeur.

La firme de Santa Clara vient de prendre position dans les lunettes intelligentes avec Vaunt.

Véritable nouveau segment de business ou simple prototype ? On est encore loin de la mise sur le marché.

Après avoir investi dans les montres connectées avec l’acquisition de Basis en 2014 (pour 100 millions de dollars) et la fourniture de SoC de smartwatches signés TAG Heuer, Intel semblait considérer que les wearable technologies étaient moins prometteuses que prévu.

Avec ses smartglasses Vaunt, Intel présente un produit plutôt discret qui ne vient pas perturber son porteur dans ses interactions sociales. The Verge a pu tester le nouvel accessoire connecté.

Vaunt se présente comme de simples montures en plastique affichant un poids de moins de 50 grammes. Il s’agit simplement de distiller des informations, sans possibilité de réalité augmentée.

C’est un laser de faible puissance qui se trouve sur le côté droit des lunettes qui transmet une image rouge monochromatique à la rétine via  un réflecteur d’une définition de 440 par 150 pixel.

Intel se veut rassurant concernant l’usage d’un laser au niveau des yeux, car il est “si peu puissant qu’il se trouve à l’extrémité inférieure d’un laser de classe 1».

Les lunettes Vaunt supportent le Bluetooth pour une connexion au smartphone, un processeur pour exécuter des applications, une boussole et un accéléromètre. Une future version pourrait être équipée d’un microphone pour un usage avec des assistants vocaux tels qu’Alexa d’ Amazon.

Sur le volet des applications, Intel souligne que Vaunt se présentera comme une plateforme ouverte. La firme va lancer un programme d’accès anticipé à un modèle développeurs et un SDK.

Les applications seront généralement exécutées depuis le terminal mobile, même si des scénarios d’usage prévoient déjà des fonctionnalités spécifiques pouvant être exécutées de manière indépendante par les lunettes elles-mêmes.

Vaunt sera disponible pour les développeurs courant 2018. Mais l’accessoire connecté va-t-il passer le “go to market” ?

Début 2015, Intel avait consenti un investissement de  24,8 millions de dollars dans Vuzix, spécialiste des lunettes connectées.

(Crédit photo : @Intel)

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur