Web 2.0 : MySpace pourrait fermer son bureau en France

Régulations

Après les Etats-Unis, l’international. MySpace évoque la fermeture de quatre bureaux étrangers et 300 emplois supprimés.

MySpace vient d’annoncer la deuxième phase de son plan de restructuration. La semaine dernière, le réseau social présentait un plan social visant à supprimer 30 % de sa masse salariale aux Etats-Unis. Soit environ 400 salariés. Aujourd’hui, c’est le reste du monde qui est concerné.

Dans un e-mail interne, reproduis par TechCrunch, le directeur général Owen Van Natta présente une “proposition formelle” concernant ses différentes filiales étrangères. lesquelles devront se séparer de 300 employés (sur les 450 qu’elles comptent dans le monde). Il annonce également la fermeture pure et simple de quatre bureaux étrangers.

La France pourrait être concernée. “En vertu du plan proposé, MySpace placera étudiera les restructurations possibles pour les bureaux en Argentine, Brésil, Canada, France, Inde, Italie, Mexique, Russie, Suède et Espagne”, annonce Owen Van Natta. C’est d’autant plus inquiétant pour Paris que “London, Berlin et Sydney deviendront les pôles régionaux pour les opérations internationales de MySpace”. Seuls la Chine et le Japon ne sont pas concernés par la restructuration.

Owen Van Natta reconnaît que le réseau social est allé un peu trop vite en besogne pour se développer à l’international “nous poussant à ouvrir trop de bureaux dans le monde, générant ainsi de l’inefficacité.” Surtout, Facebook qui internationalise par localisation sa plate-forme sans ouvrir de bureaux locaux, a taillé des croupière à la filiale de News Corp. Alors que MySpace revendique 130 millions d’utilisateurs dans le monde, Facebook en annonce plus de 200. Sans oublier la montée en charge de Tweeter, notamment avec la crise iranienne.

Les détails de la restructuration devraient être apportées dans les semaines, voire les jours, qui viennent. La fermeture des locaux de MySpace France ne remettent cependant pas forcément en cause l’existence du site en ligne, même s’il la compromette fortement.

___

AGENDA : conférence Web en direct, mardi 7 juillet. IBM et la rédaction de Silicon.fr vous invitent à participer à une table ronde en ligne sur le thème : “Messagerie, conférence web et outils collaboratifs : quels enjeux ? Quelles solutions ? Quelle alternative en ‘live’ ou ‘SaaS ?”. Organisé autour d’un témoignage client, ce “web-séminaire” de 50 mn, en direct sur Internet, débutera le mardi 7 juillet prochain, à 11H. Renseignements, inscription ; réagissez sur le sujet, posez vos questions, cliquez ici


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur