Pour gérer vos consentements :

Webex : les plans de Cisco pour la souveraineté des données

Vers une option d’hébergement « full UE » pour Webex ? Pas tout à fait. En tout cas d’après la feuille de route de Cisco. Le groupe américain vient de l’actualiser, parallèlement à l’ouverture de son datacenter de Francfort (Allemagne).

Les clients de la zone EMEAR (Europe, Moyen-Orient, Afrique, Russie) peuvent désormais demander à localiser dans ce datacenter le stockage et le traitement de leurs données*. Ou plutôt une partie de leurs données. Il faudra en effet attendre encore quelques semaines pour celles liées à Webex Identity ainsi qu’aux outils d’analytics. Restera alors le cas de certaines données opérationnelles et de facturation. Pour celles-ci, on nous promet, d’ici à fin 2022, un stockage et un traitement dans l’UE… ou bien leur anonymisation.

Webex évolue aussi sur le volet commercial. Avec notamment une nouvelle identité de marque. Elle comprend un logo dont la forme en double hélice est censée représenter deux mains qui se rejoignent.

Il y a également du changement de branding. L’offre qui regroupe les différentes composantes logicielles de l’écosystème Webex s’appelle désormais Webex Suite. Elle compte cinq briques : Meetings, Calling, Messaging, Pollings et Events. Les deux dernières se fondent sur des acquisitions récemment annoncées : Slido pour la partie sondages et Socio Labs pour la gestion des événements.

Autre acquisition qui a dernièrement alimenté Webex : celle de BabbleLabs. L’opération a apporté à Cisco une technologie de réduction du bruit. Elle se traduit par une option « My Voice Only » axée sur la suppression des voix alentour.

Webex parle un peu mieux français

Parmi les autres fonctionnalités arrivées – ou bientôt intégrées – dans Webex, on aura noté :

  • L’épinglage de messages et la possibilité de mentionner (@) des espaces de travail (en plus des personnes)
  • L’élargissement de la traduction + transcription en temps réel à une dizaine de langues dont le français
  • L’extension de People Insights avec la possibilité de définir des objectifs personnels (fonctionnalité accessible en preview ce mois-ci)
  • La mise en place d’une technologie DLP qui évite la publication de données sensibles
  • L’intégration, dans le Control Hub, de sondages de satisfaction et de métriques supplémentaires (latence, perte de paquets…)

* Un datacenter situé à Amsterdam assure la redondance.

Illustrations © Cisco

Recent Posts

Sauvegarde et restauration : Veeam dévoile la v12

Veeam dévoile la mise à niveau de son offre Backup & Replication (v12) et dévoile…

10 heures ago

Phishing : LinkedIn concentre plus de la moitié des tentatives dans le monde

Les utilisateurs du réseau social professionnel sont des cibles de choix pour les campagnes de…

11 heures ago

Cloud : Microsoft prêt à lâcher du lest sur le marché européen

Visé par une plainte d'OVHCloud, notamment, Microsoft se dit prêt à faire des concessions sur…

12 heures ago

Google Russie anticipe le dépôt de bilan, migre des employés vers Dubaï

La saisie du compte bancaire de Google Russie rend intenable le fonctionnement de son bureau…

15 heures ago

RGPD : vers une nouvelle méthode de calcul des amendes

Le Comité européen de la protection des données (CEPD) a adopté de nouvelles lignes directrices…

17 heures ago

Qui utilise (vraiment) les outils low code et no code ?

Près de 5 développeurs sur 10 utilisent des outils low / no code. Mais pour…

1 jour ago