Western Digital se renforce dans les SSD en s'emparant de SiliconSystems

Réseaux

Opération stratégique pour le numéro deux mondial du disque dur

Les unités de stockage en flash (SSD pour Solid State Drive) ont le vent en poupe et s’imposent de plus en plus dans les PC portables. Augmentation des capacités de stockage et baisses des prix permettent à ces composants de connaître une forte croissance depuis plusieurs mois.

Une tendance qui n’a pas échappé à Western Digital, le numéro deux mondial des disques durs. Seul problème, le fabricant américain est peu positionné sur ce segment. Solution, s’emparer d’un des spécialistes du SSD, ce qui est aujourd’hui fait puisque le fabricant annonce le rachat de SiliconSystems. Montant de l’opération : 65 millions de dollars en cash. La cible sera intégrée à Western Digital au sein d’une nouvelle division Solid State Storage.

Grâce à cette acquisition, Western Digital est désormais à la tête de lignes de produits incluant des SSD 1,8 et 2,5 pouces en interface SATA, IDE et USB, mais aussi en format Compact Flash ou PC Card. L’américain se positionne donc aussi sur les composants grand public avec les cartes présentes sur les systèmes embarqués comme les appareils photo.

SiliconSystems créée en 2002 et basée en Californie, fournit des technologies de stockage pour des applications dans des domaines comme la Défense, l’industrie au sens large, les transports ferroviaires, les télécoms, la monétique ou le secteur médical. Il détiendrait un tiers du marché du SSD dans le monde.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur