Whonix, un système d’exploitation qui permet de préserver son anonymat

Open SourcePoste de travailSécurité
Whonix OS Tor

Surfer et communiquer sur Internet sans se faire tracer, voilà l’ambition de l’OS open source Whonix, qui mêle Ubuntu et Tor dans un original montage prenant la forme de deux machines virtuelles combinées.

Whonix est un système d’exploitation open source dont l’objectif est de permettre aux internautes de surfer en toute discrétion sur la Toile.

Connu auparavant sur le nom de TorBox, cet OS n’a pas pour vocation à fonctionner nativement sur un PC. Au lieu de cela, il est livré sous la forme d’images disque dédiées à l’outil de virtualisation desktop VirtualBox. Whonix pourra ainsi être utilisé sur toute machine fonctionnant sous Windows, OS X, Linux ou Solaris.

Deux machines virtuelles pour une protection maximale

Basé sur la distribution Linux Debian, Whonix se compose de deux machines virtuelles. La première (Whonix-Gateway) sert de passerelle Internet. Elle fait passer tous les appels Internet issus de la seconde machine virtuelle (Whonix-Workstation) par le réseau sécurisé Tor.

Ainsi, l’ensemble du trafic est protégé des yeux indiscrets. De surcroît, si la machine virtuelle de l’utilisateur venait à être pénétrée par un pirate, ce dernier ne pourrait pas casser la configuration de la passerelle Tor (et découvrir l’adresse IP réelle de l’utilisateur), puisqu’elle fonctionne dans une machine virtuelle séparée.

Ce projet pourra intéresser les internautes qui veulent protéger leur vie privée. C’est également un exemple intéressant d’utilisation des outils de virtualisation desktop, la mise en place d’une telle infrastructure réseau étant impossible à envisager sur un PC qui n’aurait pas recours à de telles techniques.

Les indications permettant de télécharger et d’installer Whonix sont disponibles ici. L’OS est actuellement livré dans sa mouture 0.45.

Whonix


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur