Wi-Fi: ADP Télécom a signé son 1er premier accord ‘roaming’

Régulations

Les clients internationaux d’iPass pourront utiliser les hot-spots de l’opérateur. Et vice-versa

Le Wi-Fi se développe à grands pas. Mais il connaît encore un problème de taille: il n’y a pas d’interopérabilité entre les différents fournisseurs de service. Explications: un client Wi-Fi d’Orange ne pourra pas utiliser son abonnement auprès d’un hot-spot géré par un autre opérateur. Comme si un abonné SFR ne pouvait pas appeler un abonné Bouygues…

Destiné aux accès à haut débit sans fils et nomades, le Wi-Fi est freiné par ce manque d’accords de roaming. On imagine mal un client payer plusieurs fois en fonction de l’endroit où il se trouve. Mais les choses avancent doucement. ADP Télécom, un des pionniers du Wi-Fi en France (avec des bornes déployés dans les aéroports de Paris, de Clermont-Ferrand, le Palais des Congrès de Paris, des hôtels…) vient de signer un accord de roaming avec iPass, opérateur de Wi-Fi international. L’accord entre ADP Télécom et iPass permettra aux 400.000 utilisateurs mobiles d’entreprise d’iPass de se connecter aux hotspots Wi-Fi opérés par ADP Télécom. “IPass est le leader des solutions de connectivité pour les entreprises,” précise Jean-Hyacinthe d’Ussel, Directeur du Programme Wi-Fi d’ADP Télécom. “C’est la raison pour laquelle ADP Télécom a choisi iPass comme premier partenaire de roaming. Cet accord nous permettra d’accueillir, dans nos hotspots WI-Fi, un grand nombre d’utilisateurs et d’atteindre une clientèle internationale.” Le groupe iPass a lancé son offre de roaming à haut débit pour les entreprises à l’automne 2000. Aujourd’hui, son réseau mondial couvre 24 pays avec plus de 2.700 hotspots Wi-Fi dans 16 pays et plus de 1.100 sites supportant Ethernet à travers le monde.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur