Wi-Fi et Wireless LAN: technologies et enjeux

Régulations

Le Wi-Fi et les réseaux locaux sans fil -WLAN- présentent un réel potentiel de développement. Ce dossier récapitule:
*** les normes et le marché: distinction entre les ‘hot spots’ publics (Wi-Fi) et les réseaux locaux d’entreprise ‘radio’ ou sans fil (wireless), et les alternatives
*** le déploiement du Wi-Fi et des hot spots: Etats-Unis, Europe, France
*** le futur, avec WiMax portant à 10 voire 30 km

Une distinction s’impose lorsque l’on parle de ‘hot spots’ Wi-Fi et de réseaux locaux sans fil en entreprise. -Les

W-LAN: les réseaux locaux privés en radiocommunication, sans fil, qui utilisent la norme 802.11a, sont réglementés en France sur la fréquence de 5,150 giga-hertz (GHz) à 5,350 ; -Le Wi-Fi: normes Wireless-Fidelity 802.11b et 802.11g, réseaux locaux radio ou sans fil, “publics”, réglementés, en France, sur la fréquence 2,4 giga-hertz (GHz) à 2,4835 -Le Wi-Fi5: Utilise la norme 802.11a et permet d’obtenir un haut débit (54 Mbps théoriques, 30 Mbps réels). Cette dernière spécifie 8 canaux radio dans la bande de fréquence des 5 GHz. Pour l’instant interdite en France elle n’est disponible qu’au Etats-Unis. -Le WiMax: le futur, ou Wi-Fi de 2è génération, longue distance (10 à 30 km). En France, les réseaux locaux sans fil sont réglementés par l’Article L33.1 de la Loi sur les télécommunications. Ces fréquences sont attribuées à une technologie (par opposition à des personnes physiques ou morales qui détiendraient une licence). Toutefois, une zone ‘hot spot’ ouverte au public nécessite une licence d’exploitation (opérateur). L’ART ouvre la réglementation du Wi-Fi en France 03/1/2003 La norme 802.11a: Elle s’utilise à l’intérieur des bâtiments, pour des matériels émetteurs radio (ou bornes) n’excédant pas 200 milliwatts (mW) de puissance, soit quelques dizaines de mètres. Sur la fréquence de 5,250 GHz, il faut que ces équipements soient dotés de deux mécanismes: sélection automatique du canal et adaptation automatique des puissances. En France (comme en Europe), cette technologie est interdite d’usage à l’extérieur des bâtiments. En clair, la notion de domaine privé ou campus privatif n’existe plus! La règle s’applique partout, à tous. Avantage: une densité d’utilisateurs, car chaque zone d’émission/réception peut accueillir jusqu’à 8 cellules (soit 8 canaux, sans interférence). La norme 802.11b et norme 802.11g : Wi-Fi et hot spots ppublics -La réglementation limite ces technologies à une utilisation à l’intérieur des bâtiments, avec une puissance maximale d’émetteur de 100 milliwatts. Pas de déclaration administrative nécessaire auprès de l’ART. -En extérieur, sur des zones ouvertes au public, la puissance est toujours limitée à 100 milliwatts, si l’on est dans la bande de fréquence de de 2,454 GHz. Au delà de cette fréquence, la puissance est limitée à 10 milliwatts (nouvelle disposition introduite le 25 juillet 2003). S’il s’agit d’un ‘hot-spot’ (zone de couverture d’un Wi-Fi) ouvert au public, l’exploitant doit nécessairement disposer d’une licence d’opérateur radio/wi-fi. A noter que les communes, où les accès Internet à haut débit sont déficients (absence du dégroupage et donc de l’ADSL), bénéficient d’une tolérance. Les débits théoriques et réels La norme 802.11b permet un débit théorique de 11 Mbits/s, qui, sur site, en pratique, chute à 1 ou 2 Mbits/s. Des améliorations vont permettre d’atteindre 5 à 6 Mbits/s. Le 802.11g annonce 54 Mbits/s théoriques, ce qui devient, en pratique, 22 ou 23 Mbits/s. A noter que ces débits sont partagés: plus il y a d’utilisateurs sur une même cellule, moins le débit utile perdure. Technologie et normes La seconde vie du Wi-Fi 802.11a Intel met le Wi-Fi dans ses ‘chipsets’ Intel passe au Wi-Fi tri-bandes Intel rachète Envara et se renforce sur le Wi-Fi31/3/2004 L’ART ouvre la réglementation du Wi-Fi en France 03/1/2003 La Wi-Fi Alliance va certifier l’interopérabilité WLAN D-Link: le Wi-Fi pour tous a-t-il un avenir? Aruba ré-invente le Wi-Fi, en architecture ‘grid’ IDF : Wi-FI, WiMax, la stratégie d’Intel Un nouveau standard Wi-Fi à 540Mb/s 13/8/2004 La Chine n’imposera pas sa norme Wi-Fi 25/4/2004 Enterasys: une offre Wi-Fi hybride à 2,4 et 5 GHz 16/12/2003 Le futur Gi-Fi, successeur du Wi-Fi, foncera à 2 Gigas -un jour… 1/12/2003 Quelle place pour WiMax, le super Wi-Fi? 8/3/2004 WiMAX: le Wi-Fi longue distance 23/1/2004 Wimax aux Etats-Unis : le must ! 4/1/2005 WiMax: l’ART souhaite attribuer les licences par enchères 14/12/2004 WiMax: Zones rurales: le WiMax comme alternative viable à l’ADSL 1/12/2004 Sécurité 802.11i, Wi-Fi sécurisé aura du mal à s’imposer ! L’Alliance Wi-Fi met à jour la sécurité: WPA2 Wi-Fi, une ‘passoire’? RSA enfonce le clou 21/6/2004 Les hot-spot Wi-Fi de SFR vulnérables aux pirates? 18/6/2004 Une faille affecte le protocole de réseaux Wi-Fi 14/5/2004 Sécurité du Wi-Fi: Londres fait ses audits 2/2/2004 Marché /opérateurs , utilisateurs Alcatel en charge du réseau Wi-Fi de Bouygues Telecom Alcatel : vidéosurveillance et Wi-Fi embarqués dans le métro 4/8/2004 Wi-Fi: Orange et ADP Télécom officialisent leur accord de roaming Wi-Fi: accord de ‘roaming’ entre ADP Télécom, Bouygues et Orange 29/6/2004 Wi-Fi: ADP Télécom et Tiscali font du ‘roaming’ 19/4/2004 Ozone élargit et modifie son offre Wi-Fi à Paris 3Com donne un coup de pouce aux ‘hot spots’ Wi-Fi Wi-Fi: ADP, SNCF et Total créent ‘France Hotspots’ 19/8/2004 Le Vieux Port de Marseille se couvre en Wi-Fi 9/7/2004 Wi-Fi: les grandes gares françaises couvertes par Cegetel 8/7/2004 Wi-Fi: les lieux culturels franciliens seront subventionnés 6/7/2004 Wi-Fi: SFR couvre la Défense et fait le point sur la sécurité 23/6/2004 SFR ouvre six aires Wi-Fi sur l’autoroute A10 19/4/2004 Wi-Fi: SFR déploie un hot-spot géant à Cannes 1/3/2004 McDonald’s poursuit son offensive Wi-Fi 13/4/2004 Wi-Fi, Internet… ADP Télécom décroche Paris Expo 8/4/2004 HP et Tiscali lancent une offre PC+Wi-Fi 5/12/2003 L’Ile-de-France subventionne le Wi-Fi 16/12/2004 Eurostar installe le Wi-fi dans ses gares 15/12/2004 France Télécom lance ‘Pack Surf Wi-Fi ‘ afin de couvrir les zones blanches 16/11/2004 Wi-Fi et téléphonie Broadcom lance un téléphone VoIP Wi-Fi Motorola introduit un combiné téléphone GSM / Wi-Fi 28/7/2004 Orange et Vodafone vont lancer des Pocket PC Wi-Fi France Télécom teste le Wireless IP et Wi-Fi en Bretagne 26/5/2004. La bande de fréquences de 5Ghz toujours interdite au Wi-Fi

La norme 802.11a (baptisé WiFi 5) permet d’obtenir un haut débit (54 Mbps théoriques, 30 Mbps réels). Cette dernière spécifie 8 canaux radio dans la bande de fréquence des 5 GHz. Malheureusement elle n’est disponible qu’aux Etats-Unis. En effet, comme les communications sont situées sur la bande de fréquences proches des 5 GHz, elle reste prohibée en France. Les débits sont plus élevés, avec un maximum de 54 Mbits/s, mais la portée est beaucoup plus réduite. Pour améliorer les performances du 802.11b, certains constructeurs ont mis en place une version « boostée », qui atteint les 22 Mbits/s. Elle s’appelle 802.11b+. Enfin, une nouvelle norme non encore standardisée arrive en France, il s’agit du 802.11g. Toujours centré sur la bande des 2,4 GHz, elle est totalement compatible avec le 802.11b ce qui lui confère un avenir plus prometteur. Le débit est de 54 Mbits/s maximum, et la portée a été légèrement revue à la baisse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur