Wi-Fi: les réseaux de SFR et d’ADP Télécom interopérables

Régulations

Après Bouygues Telecom, la filiale de Vivendi passe un accord avec ADP Télécom

Le Wi-Fi c’est bien. Mais jusqu’à présent, lorsqu’on est abonné chez un opérateur, surfer sans fil à partir d’une borne exploitée par un autre fournisseur posait problème. Notamment au niveau de la facturation et de l’accès.

Fort heureusement, les accords de roaming entre opérateurs Wi-Fi se développent enfin à grande vitesse. Comme pour le mobile, il s’agit de permettre aux abonnés d’utiliser les réseaux d’autres opérateurs en toute transparence: tant pour l’accès que pour la facturation. Cette dernière étant réalisée par son opérateur habituel. Ainsi, après un accord d’interopérabilité signé en juin dernier avec Bouygues Telecom, SFR annonce un accord similaire avec ADP Télécom qui a également passé un partenariat avec BouyguesTel. ADP Télécom est un des spécialistes du Wi-Fi français puisqu’il exploite 50 hotspots (points d’accès) d’envergure. On peut citer: les aéroports de Paris (Roissy Charles de Gaulle et Orly), de Clermont-Ferrand, de Lille, de Lyon, de Montpellier et de Toulon-Hyères. Mais aussi le Palais des Congrès de Paris, Paris Expo – Porte de Versailles, les hôtels du groupe hôtelier Alliance Hospitality (en majorité sous la marque Holiday Inn) et l’hôtel Concorde La Fayette à Paris (1.000 chambres). “Cet accord avec SFR nous permet d’accéder à un réseau d’utilisateurs mobiles encore plus étendu, augmentant ainsi de manière significative l’utilisation de notre réseau sans fil”, déclare Dominique Valentiny, Directeur Général d’ADP Télécom.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur