Wi-Fi: Londres serait la ville la mieux connectée

Régulations

La “wireless-fidelity” au service de sa “majesty”…

La capitale britannique est la ville la mieux équipée en terme de Wi-Fi, affirme la société d’études iPass. Elle est même la plus connectée du monde avec un usage des hotspots en hausse de 156% et une durée de connexion moyenne de 72 minutes.

La fièvre “sans fil” est globale. Si l’usage de cette technologie s’est particulièrement bien développé en Grande-Bretagne, l’étude du cabinet iPass montre que le phénomène est aussi mondial.

Ainsi, selon le document publié par iPass, l’usage professionnel du Wi-Fi a doublé en une année. Londres occupe la première place du podium, la vieille dame est talonnée par Singapour et Tokyo.

L’usage du Wi-Fi dans la capitale nipponne est en forte progression, de 118 % sur un an.

L’utilisation des bornes hotspot par des professionnels et en hausse de 89%. Cette tendance est plus forte en Europe qu’aux États-Unis. Ainsi, le vieux continent progresse de 142% contre 61% pour l’Amérique du Nord.

Concernant l’Amérique latine, iPass estime que la progression y est“exceptionnelle”avec une croissance de 133%.

Le Top dix des pays les plus utilisateurs de Wi-Fi est le suivant : USA, Grande-Bretagne, Allemagne, Suisse, Pays-Bas, France, Japon, Australie, Belgique, et Brésil. Ce dernier fait son entrée dans le “top ten” après avoir triplé par trois l’usage du Wi-Fi dans le pays en un an.

Où, quand et comment?

L’utilisation du Wi-Fi progresse. Mais quels sont les endroits de prédilection des nomades ? D’après iPass, les aéroports sont toujours des endroits privilégiés. 45% des sessions Wi-Fi sont réalisées dans ces lieux de passage.

Les hôtels sont également très populaires. Un tiers des connexions y sont réalisées. Soit une progression de 146% par rapport à l’an passé.

Les gares et les ports contribuent également à l’essor global de cette technologie. Dans ces zones, l’usage du Wi-Fi progresse de 238%

L’utilisation du sans-fil dans les restaurants progresse aussi, de 271% en un an.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur