Wi-Fi: Netgear a menti sur ses débits. Pénalité!

Régulations

Une action en justice collective a eu gain de cause: le fabricant de routeurs, de clés USB ou autres adaptateurs périphériques a été reconnu coupable. Devant la SEC, il n’a pas nié les faits. Il paiera des indemnités

On ne plaisante pas avec les arguments promotionnels. Une “class action” (poursuite collective) en justice a réussi à prouver que la publicité de Netgear était mensongère.

Depuis les années 1999, elle a menti sur la réalité du débit de ses équipements de connexion sans fil Wi-Fi . Bilan: une condamnation, plus que symbolique, à 700.000 dollars, et l’obligation de subventionner des oeuvres de charité à hauteur 25.000 dollars. Des consommateurs, réunis en association, ont réussi à prouver, sans trop de peine, constate IDG News, que les débits annoncés et promis sur les messages publicitaires et les plaquettes promotionnelles de la firme de Santa Clara, étaient largement exagérés. Une plainte avec action collective en justice avait été déposée en juin 2004. Et une seconde action avait été enclenchée en février dernier. Ce 23 novembre, devant une commission du gendarme de la Bourse aux Etats-Unis (la SEC), le fabricant d’équipements périphériques a reconnu les faits. Pour classer ce dossier litigieux, il a accepté de payer une indemnité plus que symbolique (l’équivalent de 600.000 euros). En outre, le constructeur devra procurer des équipements à une oeuvre de charité de son choix pour un montant équivalent à 20.000 euros. Et pour les clients de Netgear (ceux qui ont acheté des routeurs sans fil ou des clés USB Wi-Fi, par exemple…), c’est bientôt Noël: ceux qui pourront prouver avoir acheté un équipement mise en cause par cette action en justice bénéficieront d’une remise de 15% sur leur prochain achat. La firme s’est également engagée à corriger ses messages promotionnels sur ses équipements Wi-Fi: il sera indiqué qu’il s’agit de “débit maximal” et que “le débit réel peut varier” en fonction de multiples facteurs. Cet accord doit encore avoir l’aval du tribunal de Santa Clara. ( A suivre )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur