Pour gérer vos consentements :
Categories: Réseaux

Wi-Fi sécurisé : Microsoft sélectionne Aruba

Il s’agit pour le géant mondial du logiciel de renouveler et d’étendre ses solutions sans fil. Et pour Aruba, une petite société californienne, c’est un coup historique. Car ce pourrait bien être là le plus grand programme Wi-Fi sécurisé jamais entrepris: 227 immeubles, pour desservir 25.000 utilisateurs dans 60 pays dans le monde.

Le contrat porte sur les sondes de mobilité, le logiciel et environ 5000 points d’accès. On sait que la solution d’Aruba présente l’avantage de contenir les éléments actifs et sécurisés au plus près des noeuds de commutation (switches spécialisés). Les bornes d’accès ne comportent que très peu d’éléments sensibles ou piratables. Par rapport aux précédentes installations, Microsoft a estimé que le nombre d’équipements pourra être optimisé, jusqu’à être divisé par deux, grâce aux nouvelles fontionnalités d’optimisation des bornes développé par le jeune constructeur de Sunnyvale. Dans l’architecture retenue, Microsoft administrera et sécurisera de manière centralisée les utilisateurs et les équipements tout en permettant les nouveaux services, en particulier la téléphonie voix et non pas seulement les transferts de données et accès à Internet. Dans cette perspectives, les fonction de géolocalisation seront mises à contribution. La firme de Bill Gates prévoit également de pouvoir offrir la connectivité à ses hôtes ou invités de passage. Microsoft n’est pas novice en la matière – ses premiers sites Wi-Fi remontent à 1999 – mais les solutions d’alors sont sans commune mesure avec les fonctions de sécurisation et d’optimisation des services, telles que les fournisseurs comme Aruba ou Airspace (Cisco) ou Ucopia savent le faire aujourd’hui. Inutile de dire que les solutions d’Aruba ont été évaluées, testées en large et en travers… Les tests ont été confiés notamment à Iometrix (Bob Mandeville, l’un de nos partenaires consultants) à San Francisco (lire l’encadré ci-après). L’offre WLAN / Wi-Fi de Microsoft A l’occasion de cette annonce, Microsoft confirme sa volonté de coopérer avec les acteurs de ce secteur. L’un des objectifs est la mise en oeuvre de bureaux ?100% Wi-Fi?, donc sans câblage: ? intégration sans fil avec son architecture NAP (Network access protection). ? interactions étroites entre les nouvelles technologies mobiles et la prochaine version du système d’exploitation Microsoft. ? développement du WPS (Wireless provisioning system) pour les accès aux invités. ? le test du protocole IPv6 sur Wi-Fi pour favoriser l’adoption des équipements mobiles en entreprise . le développement de la voix sur WLAN / Wi-Fi. Une solide batterie de tests

En concertation avec Microsoft, les tests des solutions d’Aruba ont été confiés notamment à IOmetrix, un laboratoire indépendant à San Francisco (Bob Mandeville, un de nos partenaires consultants (*) ainsi qu’au laboratoire de l’université du New Hampshire. Pas moins de 35 tests de performances, d’intégration et de conformité ont été réalisés. Ces résultats d’évaluation sont disponibles sur :

arubanetworks.com. (*) IOmetrix: un labo tests pour réseaux à haut débit (lien ci-après )

Recent Posts

Quand le candidat IT idéal n’est pas celui que vous croyez

L'usage de "deepfakes" et d'informations d'identification personnelle volées progresse chez les candidats et usurpateurs patentés…

16 heures ago

Roaming : le menu dans l’Union européenne jusqu’en 2032

La nouvelle régulation sur l'itinérance mobile dans l'UE est entrée en application. Quelles en sont…

16 heures ago

Vers une régulation européenne des cryptoactifs : quelles bases technologiques ?

Les colégislateurs de l'UE ont trouvé un accord provisoire sur trois propositions de règlements touchant…

19 heures ago

Google Cloud ouvre sa région France

Google Cloud dispose d'une région France lancée commercialement fin juin. Une étape indispensable pour lutter…

22 heures ago

Pourquoi FedEx bascule des grands systèmes au cloud

Le transporteur américain FedEx va fermer les 20% restants de ses mainframes dans les deux…

22 heures ago

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

2 jours ago