Wifi Aware, l’arme anti iBeacon de la WiFi Alliance

DéveloppeursMobilitéProjetsRéseauxWifi

Avec Wifi Aware, la Wifi Alliance entend développer sa technologie de mise en relation contextuelle entre deux terminaux mobiles et ne pas laisser la part belle à Apple et son iBeacon.

La Wifi Alliance vient de présenter une nouvelle norme Wifi : le Wi-Fi Aware. A l’instar d’iBeacon d’Apple, le WiFi Aware est un système de positionnement en intérieur qui permet de repérer les terminaux compatibles afin de communiquer directement avec eux sans passer par un réseau mobile.

Cela permet par exemple communiquer par messagerie instantanée, envoyer des photos ou même de jouer à des jeux vidéo en réseau avec des contacts environnants mais suffisamment éloignés pour ne pas autoriser un échange direct en champs proche comme pour le NFC ou dans un environnement de foule (un concert par exemple). Le système peut également envoyer des notifications automatiques à l’utilisateur (selon son paramétrage) lorsqu’il entre dans une zone proche d’un point d’information (un commerce de proximité qui envoie ses offres, un musée qui diffuse des informations sur les œuvres exposées, etc.).

Simplifier la connexion directe

L’utilisateur ainsi notifié lance alors une application qui établit la connexion en Wifi Direct (autre technologie de Wifi point-à-point certifiée par le consortium de certification des produits wifi) ou via un réseau Wifi traditionnel afin d’utiliser le service. Le Wifi Aware est donc avant tout un système de repérage des terminaux et autres points d’information de proximité compatibles dans le but d’optimiser la communication entre deux appareils sans fil et proposer potentiellement des services personnalisés (selon les préférences de l’utilisateur peut-on espérer).

« Nous avons seulement commencé à imaginer les usages du Wifi Aware, indique Edgar Figueroa, PDG de la Wifi Alliance. Bien sûr, les gens vont utiliser la technologie pour trouver des adversaires de jeux vidéo, partager des photos, des opportunités et des sources d’information spécifique au lieu. Nous sommes également heureux du potentiel que le Wi-Fi Aware permettra de concevoir comme gamme de services. »

Longs mois d’attente

A la différence d’iBeacon qui s’appuie sur le Bluetooth 4.0, le Wifi Aware fonctionne, comme son nom l’indique, sur le Wifi. Une technologie radio un poil plus énergivore que le Bluetooth. La Wifi Alliance assure que la technologie « de mise en relation contextuelle » a été conçue pour minimiser l’usage de la batterie. Ce qui restera à vérifier. Néanmoins, alors que nombre d’espaces publics (gares, aéroports, stades, centres commerciaux…) sont aujourd’hui équipés de Wifi, ils n’ont pas nécessairement déployé de Beacons Bluetooth alors que la technologie est apparue en 2013. De fait, le Wifi Aware a donc plus de chance de s’imposer. D’autant qu’il vise à simplifier la prise en main des usages qui se multiplient dans un monde d’objets toujours plus connectés. Il sera également utile de se pencher sur les questions de sécurité.

La solution sera lancée dans le courant de l’année à une date non encore précisée par l’Alliance. Et il restera encore aux constructeurs à intégrer les modules adéquats dans leurs smartphones. Le temps, pour l’écosystème, de développer les applications qui tireront partie de la nouvelle technologie de mise en liaison directe (les intéressés pourront obtenir le projet des spécifications techniques, contre 199 dollars, depuis cette page). Soit plusieurs mois, voire plus d’un an, d’attente avant de voir le premier terminal certifié Wifi Aware. iBeacon saura-t-il profiter de ce délai ?


Lire également
Wifi : une évolution constante pour une adoption galopante
Wifiphisher : un outil pour pirater tous les réseaux Wifi
La France, premier pays du Wi-Fi dans le monde

crédit photo © Shutter_M – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur