Wifi : une évolution constante pour une adoption galopante

Composants

Recouvrant plusieurs protocoles, le Wifi fera de plus en plus partie de notre quotidien. Un rapport d’ABI Research prévoit la livraison de près de 18 milliards de chipsets Wifi entre 2015 et 2019.

On le connaît principalement avec le protocole 802.11n (sur les bandes 2,4 GHz mais aussi 5 GHz). Mais ce n’est qu’un protocole parmi de nombreux autres qui vont interconnecter de plus en plus les objets de notre quotidien. En témoigne le rapport Wifi Market Research publié par ABI Research qui prévoit la livraison de 2,6 milliards de chipsets Wifi en 2014 et de près de 19 milliards entre 2015 et 2019.

Évolution constante et multiples protocoles

S’il équipe les PC du marché mais aussi les terminaux mobiles, le Wifi n a déjà un successeur avec la norme 802.11ac. Les puces dual band (2,4 GHz et 5 GHz) supportant Wifi n et ac ont d’ores et déjà connu un départ en fanfare en 2013 avec pas moins de 100 millions de chipsets livrés seulement pour les smartphones.

ABI Research estime que d’ici la fin 2019, le dual band 802.11n/802.11ac sera prépondérant parmi tous les protocoles Wifi. Fonctionnant sur une porteuse à 5 GHz exclusivement, le Wifi ac offre une bande passante trois fois supérieure avec 900 Mbit/s (débit théorique maximal) en configuration MIMO 2×2 et 1,3 Gb/s en configuration avec 3 antennes (MIMO 3×3). De surcroît, il consomme jusqu’à 6 fois moins.

Il faudra aussi compter sur une forte croissance de la demande pour le tri-bande 802.11n/802.11ac/802.11ad durant les 5 prochaines années. Aussi appelé WiGig, le 802.11ad offre des débits très élevés (6 Gbt/s) mais sur une portée très faible et vient donc en complément des Wifi n/ac.

Le Wifi Direct complète la panoplie avec une connexion directe entre deux appareils qui le supportent (à l’instar du Wifi ad hoc). Les livraisons de produits supportant cette connectivité dépasseront les 3 milliards en 2019.

Un protocole Wifi pour l’Internet des objets

Les protocoles Wifi couvrent donc une vaste gamme d’applications et de niveaux de performances. De surcroît, ils vont continuer d’évoluer. Dès 2019, le 802.11ax commencera à supplanter le Wifi ac ; il sera supérieur au 802.11ac Wave 2 avec la promesse de débits encore plus élevés.

Le comité de standardisation IEEE 802 (Institute of Electrical and Electronics Engineers 802) va également investir le champ d’applications relatif à l’Internet des Objets avec le 802.11ah (sur la porteuse 900 MHz).

Qu’on évoque cet écosystème sous les expressions Internet des objets ou M2M (Machine-to-Machine), l’organisme entend en effet bien imposer son standard face à un ensemble fragmenté de normes mises en œuvre pour l’automatisation et l’Internet des objets.

crédit photo © mtkang – shutterstock

Lire aussi :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur