Wii : des dizaines d'hospitalisations en Grande-Bretagne

Régulations

La pratique de la console serait à l’origine d’inflammations ou d’élongation des tendons

La console Wii vous attend bien sagement au pied du sapin de Noël… Vous salivez d’impatience mais si pratiquer la console de Nintendo procure des moments de bonheur certains, elle peut tout aussi certainement mener l’imprudent utilisateur à l’hôpital. Selon The Sun, le journal à sensation britannique, les hôpitaux du royaume observent une recrudescence de patients souffrant de douleurs provoquées par… la Wii.

10 utilisateurs acharnés par semaine se retrouveraient à l’hôpital, poursuit le quotidien. Le NHS (National Heath Service) l’organisme national de gestion du système de santé, a même émis une mise en garde quant à l’utilisation de la plate-forme de jeu.

Un rhumatologue consulté par le journal britannique a quant à lui précisé que “la plupart des[patients]admis arrivaient à l’hôpital après avoir joué au tennis ou courus dans des jeux qui nécessitent des mouvements violents et des étirements du tendon”.

Pour le Dr Mukerjee, d’un hôpital du comté de l’Essex, le constat est beaucoup plus catastrophique : “Il y a eu une augmentation de 100% des patients se plaignant de douleurs provoquées part la Wii (…). Il est possible que ces maux provoquent plus tard des rhumatismes ou des arthrites chez les patients“.

Tout récemment, le cycliste britannique Mark Cavendish s’est lui aussi blessé en jouant avec sa Wii. En pleine partie de snowboard virtuel, le sportif a simplement glissé de son plateau, et a lamentablement chuté.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur