Wikipedia contre le FBI : même pas peur

Sécurité

Le sceau du FBI doit disparaître de Wikipedia selon le service d’enquête fédéral américain qui veut attaquer l’encyclopédie en justice. Sûre de son bon droit, Wikipedia refuse.

Les Men in Black aspirent à la tranquillité. Que Wikipedia, et sa fondation Wikimedia, se le tiennent pour dit. L’insigne du Federal Bureau of Investigation, le service d’enquête fédéral, apparait ( ici ) sur le site de l’encyclopédie en ligne au vu et au su de tous ! Or, c’est illégal, dénonce le FBI. Faux, rétorque Wikimedia.

Pas content le FBI, en témoigne le courrier adressé à la fondation Wikimedia, qui gère l’encyclopédie gratuite et multilingue fondée en 2001. «Il a été porté à notre attention que le sceau du FBI est mis en ligne, sans autorisation, à Wikipedia sur le site suivant: http://en.wikipedia.org/wiki/File:US-FBIShadedSeal. […] Comme le site le remarque lui-même, l’utilisation non autorisée du sceau du FBI… est l’objet de poursuites pénales en vertu du droit pénal fédéral, dont 18 USC 701. » Textes de loi en copie, le FBI précise que la Fondation qui édite le site pourrait être passible d’une «amende en vertu du présent titre ou un emprisonnement ne dépassant pas six mois, ou les deux ».

La Fondation Wikimedia dispose de quatorze jours pour se mettre en conformité avec la loi, poursuit le FBI. L’encyclopédie en ligne doit ainsi retirer le sceau des services secrets de ses sites et en avertir par courrier les services secrets américains.

Pas effrayée pour deux sous, la fondation répond le 30 juillet dans une longue lettre ironique, diffusée par le New York Times, par la voix de son avocat, Mike Godwin. Ce dernier indique que la requête du FBI stipulant l’utilisation « problématique» du sceau des services secrets par le site Internet ne la rend pas « illégale» pour autant et pointe les raccourcis du FBI, se moquant des citations tronquées des textes de lois tournés en sa faveur.

« Par principe » et en référence à la loi, Wikipedia refuse donc d’enlever le sceau et conclut : «Nous sommes prêt à soutenir notre point de vue devant les tribunaux.» Le texte du FBI s’appuie sur l’article 18 du code des Etats-Unis, lequel article interdit en effet toute reproduction du sceau. Mais il concerne la falsification de logo pour la réalisation de faux documents et non l’usage non-commercial d’une reproduction tel que le peut le faire Wikipedia.

La réaction du FBI peut paraître surprenante dans la mesure où son sceau est déjà mondialement reconnu, largement diffusé, à commencer par son propre site, mais aussi à l’occasion de productions audiovisuelles. Surprenante également puisque le sceau figure depuis plusieurs années sur les pages de l’encyclopédie en ligne.

Les initiales du FBI correspondent également à la devise « fidélité, bravoure, intégrité » que l’organisation reprend à son compte. Devise visiblement mise à mal dans cette affaire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur