Wikipédia passe sur le papier

Régulations

L’encyclopédie en ligne va se décliner en version papier, dans la langue de Goethe

Du numérique au monde physique. Voilà le nouveau grand écart que va réaliser l’encyclopédie en ligne. Tout le contraire de Larousse qui envisage le lancement d’une encyclopédie en ligne collaborative !

Très appréciée des internautes, et cela malgré des erreurs assez grotesques comme l’annonce avant l’heure de la mort de célébrités, Wikipédia s’est forgé une solide réputation.

Fin mars 2008, l’encyclopédie annonçait avoir passé le cap des dix millions articles rédigés. L’anglais reste la langue la plus populaire du site Web avec 2,3 millions d’articles.

Après la langue de Shakespeare, les langues les plus populaires sont dans l’ordre l’allemand, le français, le polonais, le japonais, l’italien, le portugais, l’espagnol et le suédois.

Aujourd’hui, la taille de l’encyclopédie serait selon le blog Media-Tech, équivalente à 1.250 volumes sur papier. Du coup, il semblait impossible de voir un jour naître une version papier du site Web.

Pourtant, selon les informations divulguées par le site du journal autrichien Der Standard, la fondation Wikimédia envisagerait de proposer une version papier de son encyclopédie.

Ce livre rassemblera 50.000 fiches issues de la version germanophone de Wikipedia, qui en compte 700.000, a précisé à l’AFP une porte-parole du groupe Bertelsmann qui aura en charge l’édition de cet ouvrage.

Les articles publiés seront les plus consultés sur le web en 2007/2008. L’ouvrage ressemblera donc plus à une synthèse de l’actualité qu’ à une encyclopédie papier traditionnelle.“L’édition papier, condensée en un volume, touchera un nouveau public, qui apprendra ainsi à connaître le projet Wikipedia et à y collaborer”, a affirmé dans un communiqué Beate Varhnhorn, directrice de publication chez “Bertelsmann Lexikon”.

L’utilisation commerciale de Wikipédia, qui rappelons le est rédigé par des internautes, soulève déjà une polémique.

En toute logique, les auteurs espèrent en effet profiter de cette déclinaison de l’encyclopédie en ligne. Mais selon le quotidien, sur les 20 euros que pourrait coûter l’ouvrage, 1 euro serait reversé à la fondation Wikimedia.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur