Wikipedia vaut-elle l’encyclopédie Britannica?

Wikipédia aussi exacte que la célèbre encylpédie Britannica? L’affirmation est osée, et pourtant c’est bien le bilan que dresse le magazine « Nature » dans un article publié ce jeudi 15 décembre.

Soumis a des experts indépendants il semble que l’ouvrage réalisé par les internautes pour les internautes soit particulièrement fiable en ce qui concerne les sujets scientifiques. L’hebdomadaire scientifique britannique explique qu’il a soumis à des experts indépendants 42 paires d’articles extraits de l’une et l’autre source, sur des sujets allant du Principe d’Archimède aux transistors et à la brebis clonée Dolly. Les experts, auxquels il a été demandé de vérifier le sérieux des informations présentées, ne savaient pas à quelle source ils avaient affaire. Et le bilan des courses est plutôt bon pour Wikipédia, puisque comme l’indiqueNature : « Seulement huit erreurs graves, comme des faux-sens sur des concepts importants, ont été détectés, quatre dans chaque encyclopédie. Mais les vérificateurs ont aussi trouvé de nombreuses erreurs factuelles, omissions ou déclarations trompeuses: 162 et 123 respectivement dans Wikipedia et Britannica. » Pour Nature, « l’avantage de Britannica (sur Wikipedia) pourrait ne pas être grand » sur les questions scientifiques, ce qui est« surprenant » vu la manière dont l’encyclopédie en ligne est rédigée. La principale critique adressée par le magazine à Wikipedia réside dans la construction contestable de ses articles et l’importance excessive qu’elle donne à des théories controversées. Rappelons que suite à la plainte du journaliste de « USA Today » John Seigenthaler, faussement accusé dans une biographie en ligne, de complicité dans le meurtre de JFK, le fondateur du site, Jimmy Wales, a décidé d’imposer l’inscription à l’encyclopédie avant de pouvoir rédiger des articles. Une mesure que de nombreux experts estiment insuffisante pour garantir la fiabilité des pages publiées par l’encyclopédie gratuite en ligne.