WiMax : Intel se déploie sur le monde

Réseaux

Terminées les phases d’expérimentation, Intel annonce une évolution majeure de sa technologie WiMax, qui devient commerciale avec son adoption et son déploiement par des opérateurs à travers le monde

Intel met le turbo sur sa technologie WiMax et son chipset

PRO/Wireless 5116, nom de code Rosedale. Le standard 802.16e est encore en phase de ratification par l’IEEE, mais le fondeur veut brûler les étapes. C’est aussi l’intérêt de l’éco-système WiMax, qui réunit Intel, Cisco, Motorola, AT&T, Sprint Nextel et Nortel. Ainsi que les équipementiers Airspan, Alcatel, Alvarion et Redline Communications, qui ont déjà adopté le chipset d’Intel. La phase d’expérimentation est en cours auprès d’opérateurs en France, en Espagne, en Europe de l’Est, en Afrique du Sud, au Mexique et aux Philippines. Mais une nouvelle étape vient d’être franchie, commerciale celle-ci. En effet, BEC Telecom en République Dominicaine, Axtel à Monteray au Mexique, Dedicado à Montevideo en Uruguay, et 11 autres opérateurs du Pérou à Taiwan commercialisent déjà des offres WiMax après des particuliers et des entreprises, ou le feront avant la fin de l’année. L’annonce concerne le WiMax ‘fixe’, c’est-à-dire l’installation de hot-spots destinés à couvrir une zone de quelques dizaines de kilomètres pour fournir des accès Internet sans fil plus rapides que le DSL ou le câble. Le WiMax ‘mobile’, technologie embarquée qui permettra de compléter l’offre avec de la téléphonie sans fil à haut débit, n’est attendu que pour la fin 2006 ou le début 2007. En 2010, le marché du WiMax devrait selon IDate représenter un marché de 3,5 milliards de dollars, soit environ 4% du haut débit dans le monde.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur