Windows 10 21H1 ouvert aux entreprises : à qui la mise à jour simplifiée ?

OSPoste de travail
Windows 10 21H1

Windows 10 21H1 a atteint son ultime phase expérimentale. Microsoft donne le feu vert aux entreprises en insistant sur la simplicité de mise à jour… pour certaines.

Puis-je utiliser les « paquets d’activation » ? Les entreprises peuvent se poser la question à l’heure où Microsoft les invite à expérimenter la prochaine mise à jour semestrielle de Windows 10 (21H1).

Ces « paquets d’activation » sont censés accélérer le processus d’installation. L’astuce : ils actionnent des fonctionnalités livrées au préalable dans le cadre des updates cumulatifs mensuels. Principal bénéfice : un seul redémarrage.

Microsoft a déjà employé cette technique à deux reprises. La première fois, c’était pour passer de Windows 10 1903 (printemps 2019) à Windows 10 1909 (automne 2019). La deuxième, pour passer de la version 2004/20H1 à la 20H2.
Dans l’un et l’autre cas, il fallait avoir installé la dernière mise à jour cumulative. En tout cas pour pouvoir activer l’ensemble des fonctionnalités. Microsoft semble avoir commencé à distribuer celles de 21H1 à partir de janvier.

L’invitation faite aux entreprises coïncide avec l’arrivée de Windows 10 21H1 sur le canal Release Preview. Soit l’ultime étape avant le passage en version stable – attendu pour mai-juin.
Les appareils de catégorie « entreprise »* qui sont sur ce canal du programme Insider peuvent faire la mise à jour par l’intermédiaire du paquet d’activation. Le processus n’est pas automatique… et requiert d’être sous Windows 10 2004 ou 20H2.

Cette condition vaut aussi pour les appareils gérés avec WSUS. Sur ces derniers, la méthode d’installation « traditionnelle » est également disponible. Microsoft continue par ailleurs à fournir des ISO, ainsi qu’une VM accessible via la marketplace Azure.
Pour qui utiliserait un autre système de gestion des mises à jour, Microsoft ne publie pas les paquets d’activation dans son catalogue. On trouve toutefois çà et là des liens de téléchargement qui peuvent sembler légitimes, mais sans confirmation de la part de l’éditeur.

Faut-il attendre Windows 10 21H2 ?

En tant que mise à jour « printanière », Windows 10 21H1 bénéficiera de 18 mois de support (contre 30 pour les versions « automnales »). Hors correctifs de sécurité, il contient peu de nouveautés. On aura noté la capacité à utiliser par défaut une caméra externe avec Windows Hello. Et diverses améliorations de performance pour Windows Defender Application Guard (délai d’ouverture de certains documents Office, rapidité de Robocopy sur les fichiers de plus de 400 Mo, utilisation de la mémoire par les conteneurs inactifs).

Windows 20 21H2 devrait être plus fourni. On attend par exemple un nouveau menu Démarrer, et des fonctionnalités supplémentaires pour le multitâche. Ou encore l’intégration de l’API DirectStorage.

Pour aller plus loin sur ce sujet, consulter notre article « Windows 10 : des mises à jour semestrielles vraiment utiles ? ».

* Dans cette catégorie entrent les appareils qui respectent au moins un des critères suivants : doté d’une autre édition que Windows 10 Famille, géré par MDM, associé à une clé de licence en volume ou joint à un domaine.

Illustration principale © Microsoft

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT