Windows 10, la mise à jour gratuite y compris pour les pirates

OSPoste de travailSécurité

Un exécutif de Microsoft a assuré que la mise à jour de Windows 10 serait gratuite y compris depuis une version pirate de l’OS.

Dans le cadre de la rencontre Windows Hardware Engineering Community (WinHEC) de Shenzhen (en Chine), Terry Myerson, vice-président exécutif de Microsoft, a annoncé que Windows 10 serait accessible cet été dans 190 pays et 111 langues différentes.

Mais le même dirigeant a indiqué à nos confrères de Reuters que « la mise à jour vers Windows 10 concernera aussi bien les PC qualifiés genuine ou non genuine ». Cette appellation fait référence au programme Windows Genuine Advantage qui conseille aux utilisateurs de valider leur copie de l’OS. En clair, les propos de Terry Myerson donnent une absolution à ceux qui disposent d’une version pirate de Windows. Cependant, cette annonce était dans un premier temps compris pour la Chine. Selon des études du BSA, l’association de lutte contre le piratage des logiciels de ses membres, le pays affiche un taux d’usage de logiciels sans licence de plus de 70%. Microsoft a même dû accorder un bonus de temps pour le support sécurité de Windows XP encore très utilisé dans l’empire du milieu.

Absolution au niveau mondial

Nos confrères de VentureBeat ont interrogé Microsoft dont un porte-parole a confirmé que « n’importe qui avec un terminal qualifié peut migrer vers Windows 10 y compris avec des versions pirates de Windows ». Il ajoute que « nous espérons que nos clients prendront conscience avec le temps de la valeur d’une licence Windows valide et que cela facilitera la migration vers des copies légales ». L’absolution est donc internationale. Autre point validé par le porte-parole, la migration sera gratuite pendant 1 an après le lancement de Windows 10 depuis Windows 7, Windows 8.x y compris depuis des copies pirates.

Il s’agit d’un changement dans la politique de Microsoft qui s’adapte à deux contraintes. La première vient de la concurrence avec la stratégie menée par Apple avec Mac OS X dont les dernières versions étaient mises à disposition gratuitement pour les utilisateurs. La valeur ne réside plus forcément dans l’OS mais dans les services associés. L’autre raison est que Microsoft doit réussir le lancement de Windows 10, après les débuts chaotiques de Windows 8 notamment auprès des entreprises. Par contre rien n’a été dit sur l’absolution concernant justement les entreprises qui elles devront rester au modèle payant.

A lire aussi :

Microsoft met au régime sec Windows 10 en espace disque
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Windows 10

 Crédit Photo : Adriano Castelli-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur