Windows 10: Microsoft essaie toujours de convaincre les entreprises

DSIOSPoste de travailProjets
windows-10-microsoft-entreprises

Selon Microsoft, Creators Update est la meilleure version de Windows 10 pour les entreprises. Mais pas pour longtemps.

A moins de trois semaines de l’arrivée de Windows 10 Fall Creators Update (la livraison est prévue le 17 octobre), Microsoft se félicite de l’aboutissement de…Windows 10 Creators Update, la version livrée au printemps dernier également estampillé 1703.

« Creators Update est la version la plus performante et la plus fiable que jamais de Windows 10 ! », assure John Cable, Directeur programme, maintenance et livraison de Windows.

Et d’égrainer « un certain nombre d’améliorations fondamentales […] après la mise à jour de Creators Update depuis Anniversary Update », établies grâce aux retours de l’écosystème, partenaires comme utilisateurs.

Une étroite collaboration qui a permis de réduire « de 39% les problèmes du système d’exploitation et de stabilité des pilote » entre les deux mises à jour.

Microsoft déclare avoir constaté une réduction de 18% des utilisateurs victimes de problèmes de stabilité pour ceux qui ont basculé vers Windows 10 1703. Que ce soit au niveau du support interne à l’éditeur ou celui des principaux partenaires OEM, Redmond se réjouit de la baisse des appels à la holine.

« Nous avons assisté à une baisse saine des volumes de support mensuels, notamment avec l’installation et le dépannage des demandes de mise à jour qui a vu les plus fortes baisses », indique le responsable dans sa contribution de blog.

17% d’autonomie supplémentaire

Plus stable mais aussi plus performant. Creators Update démarrerait ainsi 13% plus vite que la version Anniversary Update et l’accès au système serait 18% plus rapide après la saisie des identifiants de connexion. Et même 30% pour ceux qui utilisent la fonction de reconnaissance faciale, Hello Facial.

Qui plus est, les optimisations ont également été portées sur le menu Démarrer et Windows Search, deux fonctions largement utilisées au quotidien pour que le premier s’ouvre plus vite et le second cherche aussi plus vite.

Mais l’éditeur ne fournit pas de chiffres qui permettrait de mesurer significativement ces améliorations. Il préfère se focaliser sur les performances de Edge, 53% plus véloce que la version de juillet 2016.

Dommage que le navigateur de Windows 10 soit préféré par moins de 6% des utilisateurs de PC, selon NetMarketShare.

Microsoft évoque également des améliorations sur l’autonomie de la batterie qui permet de rester rivé sur son écran 2,5% de temps supplémentaire avec des vidéos en streaming et 5% avec des contenus audiovisuels “offline”. Toujours par rapport à Windows 1607.

Mêmes amélioration avec le navigateur Edge qui gagnerait 17% d’autonomie. Enfin, John Cable met en avant la sécurité renforcée de Windows 10 Creators Update.

« Dans chaque nouvelle mise à jour, nous construisons la technologie de sécurité la plus récente dans le système d’exploitation », assure le responsable.

Fin du support dans un an

Autant d’arguments qui semblent clairement s’adresser aux administrateurs systèmes des entreprises pour les inciter à adopter la dernière version stable en date de l’OS.

Mais le responsable oublie de préciser que le support de Windows 10 1703 ne sera plus assuré après septembre 2018. Soit 18 mois après sa sortie comme c’est la règle désormais sur l’OS phare de la firme. Autrement dit, plus aucune mise à jour système ou correctif de sécurité ne sera apporté.

Paradoxalement, Windows 7 sera, lui, supporté jusqu’au 14 janvier 2020.

Une échéance plus souple qui pousse aujourd’hui Microsoft a mettre en avant les nombreux avantages de Windows 10 pour inciter son adoption dans l’entreprise.

Selon NetMarketShare, Windows 10 (toutes versions confondues) occupe un peu plus de la moitié de la part de Windows 7 fin août. Soit moins de 28% contre plus de 48% respectivement.

Pour convaincre les administrateurs chargés des migrations systèmes avant l’échéance 2020, il va falloir sérieusement argumenter.

Windows 10 doit encore convaincre les entreprises dans le monde. Selon une étude de Spicework (ressources communautaires en ligne pour les professionnels et revendeurs IT) remontant à avril 2017, seules 9% d’entre elles avaient adopté le plus récent des OS de Microsoft. 


Lire également
Windows 10, des économies pour les entreprises, vraiment ?
Windows 10 trop lourd à digérer pour les consommateurs allemands
Avec Windows 10, plus de cœurs = moins de fluidité

crédit photo : Raymond Shobe via Flickr

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur