Windows 10 : Microsoft veut réduire les contrariétés liées aux pilotes

OSPoste de travail

L’expérience de mise à disposition et d’installation des mises à jour de pilotes logiciels évoluera avec la prochaine version majeure de Windows 10, attendue pour avril.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Sur Windows 10, on ne parlera bientôt plus de pilotes « optionnels », mais « manuels ».

La prochaine version majeure de l’OS (20H1, attendue pour avril) introduira cette terminologie. Et avec elle, une nouvelle expérience utilisateur.

Les mises à jour non indispensables auront leur section dédiée dans Windows Update.

Une sous-section regroupera les pilotes (actuellement installables à partir du gestionnaire de périphériques).

windows-10-optional-drivers

Tous leurs développeurs ont, depuis quelques semaines, la possibilité d’y attribuer l’étiquette « manuel » ou « automatique ».

Cette dernière s’applique par défaut
Les pilotes concernés peuvent être mis à disposition des Insiders (phase « flight »). Puis exploiter le mécanisme de déploiement progressif (« gradual rollout ») de Microsoft. C’est-à-dire la publication auprès d’un échantillon restreint de machines. Celles-ci sont sélectionnées automatiquement car représentatives des configurations dans lesquelles le pilote sera installé.

windows-10-shipping-labels

La livraison d’un pilote en déploiement progressif peut prendre jusqu’à 8 jours.
L’expérimentation est réalisable sur les systèmes équipés au minimum de Windows 10 1709. Elle peut durer jusqu’à 30 jours.

gradual-rollout
La période dite d’accélération (throttling) prend fin lorsque le pilote est jugé compatible avec l’intégralité des systèmes ciblés.

Illustration principale © Anton Watman – Shutterstock.com

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT