Pour gérer vos consentements :

Windows 10X : Microsoft vise les portables et les écrans pliables

À quoi ressemblera Windows 10X ?

De nouveaux détails ont filtré à ce sujet. Ils émanent d’une documentation interne de Microsoft repérée vendredi dernier et supprimée depuis lors.

Au menu Démarrer se substitue un « Lanceur » dont l’interface se divise en trois zones :

  • barre de recherche unifiée (contenus web, applications, documents) ;
  • grille d’applications personnalisable (il est question d’y faire figurer, par défaut, les principaux services Microsoft, ainsi que Spotify, Netflix et jusqu’à 4 apps constructeur) ;
  • éléments recommandés (jusqu’à 10 entrées).

En l’état du projet Windows 10X, la barre des tâches propose cinq options de personnalisation pour s’adapter à l’appareil utilisé :

  • contenu centré ou aligné sur la gauche ;
  • nombre d’applications épinglées ;
  • nombre de contenus récents et ordre ;
  • présence ou non d’un séparateur ;
  • placement de l’icône pour la vue des tâches (tout à droite ou à côté du bouton Démarrer).

Microsoft mentionne aussi bien, dans sa documentation sur la barre des tâches, les appareils à écran pliable que les clamshells, c’est-à-dire des PC portables traditionnels.
En l’état, on sait que Windows 10X équipera Surface Neo, récemment présenté(e) en parallèle de Surface Duo.

La documentation fait aussi référence à un « explorateur de fichiers moderne ». Microsoft semble en outre se concentrer sur les applications Win32 et les applications web progressives (PWA) aux dépens des applications de plate-forme universelle (UWP).

À noter également une modification dans le processus de déverrouillage : plus besoin de « tirer » l’écran pour accéder à l’authentification.

Recent Posts

Violation de données : une hausse record des coûts

Les coûts liés aux violations de données ont atteint un niveau record entre mai 2020…

5 heures ago

Règlement IA : les GAFAM haussent le ton

L'ITIF, lobby de référence de la tech américaine, livre une estimation de ce que le…

8 heures ago

Windows Server : fin du canal semi-annuel

Les prochaines éditions de Windows Server auront un seul canal stable : le LTSC, avec…

11 heures ago

Pradeo : « Pegasus rend le cyber-espionnage plus accessible »

Les logiciels espions comme Pegasus devraient faire l'objet d'une stricte réglementation, selon Clément Saad, président…

1 jour ago

Google Cloud : vers des API plus stables ?

Critiqué pour la gestion du cycle de vie de ses API, Google Cloud prend des…

1 jour ago

Malwares : les codeurs surveillent leur langage

BlackBerry attire l'attention sur ce qui pousse les concepteurs de malwares à basculer entre langages…

1 jour ago