Windows 11 : Microsoft revoit ses exigences à la baisse

OSPoste de travail
Windows 11 interface

Pour qui Windows 11 et dans quelles conditions ? Ça se précise avec le coup d’envoi de la phase expérimentale. Constat : Microsoft lâche un peu de lest.

Qui peut tester Windows 11 et sous quelles conditions ? Tout n’est pas encore clair. Mais petit à petit, les choses se précisent. La réponse se trouve, pour partie, dans un tableau publié ce lundi, en parallèle de la première version expérimentale (build 22000.51).

tableau preview Windows 11

En vert, il y a les machines qui respectent les spécifications matérielles requises*. Avec elles, peu importe le canal Insider sur lequel on se trouve, on aura accès à Windows 11. Dès à présent sur le canal de développement, « plus tard cet été » sur le canal bêta et à une échéance plus lointaine – non définie – sur le canal de préversion (Release Preview).

En rouge, il y a les machines incompatibles. Pour elles, Microsoft ne fait qu’une exception. Elle concerne le canal Dev. Tous les PC qui y étaient rattachés au 24 juin 2021 pourront accéder à Windows 11… jusqu’à sa disponibilité générale, qu’on pressent pour octobre**. Une forme de « remerciement », explique l’éditeur : depuis des mois, ceux qui étaient sur ce canal ont pu expérimenter des fonctionnalités qui allaient se retrouver dans le nouvel OS.

Windows 11 : Microsoft ouvre (un peu) les vannes

Entre les deux, en orange, se trouvent les machines qui ne satisfont pas aux exigences matérielles… mais qui pourront quand même participer à la phase expérimentale. La « tolérance » se fait sur deux axes. D’un côté, pour les systèmes non dotés d’un TPM 2.0. De l’autre, pour ceux qui embarquent un processeur Intel Core de 7e génération ou AMD Zen 1. L’approche est amenée à évoluer en fonction des résultats sur ces systèmes.

En complément à cette initiative, Microsoft annonce le retrait temporaire de l’outil PC Health Check, destiné à vérifier la compatibilité avec Windows 11. Il publie par ailleurs une première version expérimentale d’Office pour Windows sur Arm64.

* Un CPU bicœur à au moins 1 GHz, 4 Go de RAM et 64 Go de stockage. Soit, souligne Microsoft, les exigences d’Office et de Teams.

** La date du 20 octobre figure sur plusieurs captures d’écran officielles de Windows 11.

Illustration principale © Microsoft

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT