Windows 8.1 : Microsoft tente de redémarrer

PCPoste de travailTablettes

Windows 8.1 est disponible en téléchargement sur le Store de Microsoft. L’éditeur tente de gommer la mauvaise impression laissée par son prédécesseur. Et va bénéficier d’un environnement plus favorable, avec des terminaux hybrides mi-PC, mi-tablettes à des prix plus raisonnables.

C’est évidemment un symbole. Pour la sortie grand public de la première mise à jour de Windows 8, Microsoft est contraint par les critiques de ses utilisateurs à un rétropédalage sur un des choix d’interface les plus significatifs de son dernier OS : la disparition du bouton Démarrer. Disponible depuis hier en téléchargement, la version 8.1 retrouve ce traditionnel élément des interfaces Windows. Tout comme revient la possibilité de démarrer son PC sur l’environnement classique de bureau. Les paramètres de Modern UI, la nouvelle interface de l’OS, ont, eux, été enrichis.

Les premiers tests des utilisateurs semblent globalement positifs : 8.1 parvenant à effacer une large part de la mauvaise impression laissée par son prédécesseur.

Le premier éditeur mondial profite aussi de cette mise à jour pour améliorer l’intégration de l’OS au moteur de recherche Bing et au service de stockage Skydrive. L’arrivée de Windows 8.1 signe aussi celle d’Internet Explorer 11 développé spécialement pour les utilisateurs d’appareils tactiles.

Suffisant pour freiner le gadin du PC ?

Disponible en téléchargement sur le Windows Store, Windows 8.1 sera aussi installé dès lundi sur les tablettes vendues dans la grande distribution. La version comprend un certain nombre d’améliorations pour ces terminaux.

Signalons également que l’éditeur a mis sur le marché Visual Studio 2013, supportant la dernière mouture de l’OS.

Sous la pression des tablettes Android et iOS, le marché du PC connaît une décroissance continue depuis plusieurs trimestres déjà. Au troisième trimestre, selon le Gartner, le marché du PC dégringolait encore de 8,6 % dans le monde. Pour IDC, le gadin est à peine moindre (-7,6 % en un an), même si cette baisse est finalement moins prononcée que celle anticipée par les analystes (qui tablaient sur -9,5 %).

Chez nos confrères des Echos, Marc Jalabert, directeur de la division grand public et opérateurs chez Microsoft France, tempère ces chiffres, estimant que Windows 8.1 bénéficiera d’un environnement bien plus favorable que son prédécesseur, avec de nombreux terminaux tactiles disponibles. Selon lui, en France, ces modèles tactiles représentaient déjà 12 % des ventes de PC à la rentrée.


Windows 8.1 en images

Windows 8.1, en images

Image 1 of 23

Windows 8.1, en images
L’écran de démarrage se veut plus aisé à personnaliser…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur