Windows 8.1 va imprimer en 3D

ImprimantesPoste de travail

Microsoft offre un coup de pouce au marché des imprimantes 3D avec le support d’une imprimante et de son format de fichier… Quid de Kinect ?

Une ‘autre’ surprise se cache dans Windows 8.1, la version mise à jour de l’OS de Microsoft : le support de l’impression 3D.

L’impression 3D avance à grands pas, que ce soit dans l’appréhension des technologies que dans l’offre de solutions existantes et la chute des tarifs. A tel point que certains observateurs imaginent que demain, nous saisirons un fichier 3D comme nous le faisons d’un texte sur un programme Word (par exemple).

Microsoft et la 3D

Microsoft semble avoir pris la dimension du phénomène, et a intégré dans Windows 8.1 le ‘driver’ d’une imprimante 3D et le support de son format de fichier. De quoi mettre un pied dans un marché qui, selon certains analystes – mais nous avons du mal à vérifier leur vision ! – devrait atteindre 3,1 milliards de dollars en 2016.

Le géant du logiciel s’est tourné vers un des acteurs phares de ce domaine, MakerBot, le fabricant des imprimantes 3D Replicator 2 et 2X pour la reproduction d’objets en PLA (Polyactic Acid), pour intégrer son driver et son format.

Un petit pas pour Microsoft…

C’est certes un petit pas vers l’impression 3D. MakerBot, qui a acquis récemment un autre fabricant Stratasys, n’est qu’un acteur parmi tant d’autres sur un marché naissant : 3D Systems, Autodesk, Dassault Systèmes, Formlabs, Netfabb, Tiertime, Trimble, pour ne citer qu’eux. Le marché est donc encore très loin d’être consolidé, et les formats d’être stabilisés. Mais ce pas, Microsoft l’a franchi…

Quid de Kinect ?

Pour autant, planent des interrogations autour de cet engagement. En particulier après l’annonce de Kinect Fusion, un module d’assistance des GPU (cartes graphiques) pour scanner en 3D à partir de la caméra scanner de Microsoft qui équipe principalement la console de jeu Xbox.

Kinect Fusion fait partie du SDK (Software Development Kit) Kinect for Windows. Nous pouvons donc imaginer que Microsoft et ses partenaires développent des solutions qui vont soit de l’édition du design d’un objet 3D, soit du scan d’un objet existant, en passant pas le traitement de l’objet, jusqu’à son impression 3D.

Mais peut-être allons nous un peu vite en besogne…


En images : les imprimantes 3D personnelles

Les imprimantes 3D personnelles

Image 1 of 8

Les imprimantes 3D personnelles
La FreeSculpt « EX1-Basic », 799 euros TTC chez Pearl.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur