Windows 8 : Microsoft fait la chasse au gaspillage mémoire

Logiciels

La prochaine version de Windows devrait se montrer toujours plus économe en mémoire vive. De quoi en rendre l’utilisation plus aisée sur une machine pourvue de 1 Go de RAM.

Bill Karagounis, group program manager Windows performance chez Microsoft, vient de publier un billet intéressant sur le blogue Building Windows 8. Il y explique quelles optimisations les ingénieurs sont en train d’appliquer au futur système d’exploitation de la firme.

Une réduction nécessaire de l’utilisation des ressources

Les responsables de Microsoft semblent conscients du fait que les besoins en mémoire vive de Windows devront encore être abaissés. Ceci est rendu nécessaire par le fait que l’ajout de mémoire a pour principale conséquence de réduire l’autonomie des terminaux mobiles.

Ce changement est également imposé par l’arrivée de Windows dans le monde ARM, une architecture processeur utilisée dans des produits généralement peu fournis en mémoire (pour des raisons d’autonomie… mais aussi de coût).

Des premiers résultats encourageants

Bill Karagounis montre quels sont les bénéfices de Windows 8 en terme de consommation mémoire par rapport à son aîné. Sur une machine pourvue de 1 Go de RAM, la charge à vide est de 404 Mo sous Windows 7, contre seulement 281 Mo sous Windows 8. Nous notons également une baisse de la charge processeur, qui tombe de 5 % à 1 %.

Ce gain passe par une meilleure utilisation de la mémoire vive au sein de Windows, mais aussi par le déchargement de la mémoire de certains services et programmes inutilisés. Microsoft poursuit ainsi sur la voie qu’il avait tracée avec Windows 7.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur