Windows 8 occupe moins de 2% des systèmes d’exploitation en Europe

Poste de travail
Microsoft Windows 8 prix © Microsoft

Avec moins de 2% des visites de sites web européens, Windows 8 est loin des performances de son prédécesseur. Mais le contexte est différent.

Windows 8 connaît un démarrage léthargique en Europe. Alors que le nouvel OS de Microsoft comptait pour 0,6% des visites européennes une semaine après son lancement le 26 octobre 2012, Windows 8 atteint péniblement les 1,9% deux mois plus tard, rapporte l’institut d’étude AT Internet. Soit 1,3 point de hausse contre 5 points pour Windows 7 à son lancement sur période équivalente où il s’emparait de 7,1% du marché des systèmes d’exploitation.Comparaison de la pénétration sur le marché entre Windows 8 et Windows 7 (source AT-Institut)

Rappelons que AT Internet appuie son analyse sur les visites de sites web ciblés en Europe, notamment pour leur audience et représentativité, et non sur les ventes effectives du système d’exploitation. L’institut note néanmoins des pics à 1,95% le 25 décembre et 2,25% le 30. L’effet cadeau de Noël ?

Un contexte différent

Windows 8 est donc loin d’atteindre les performances de son prédécesseur. Mais le contexte est différent. Suite à l’échec de Vista, Windows 7 était très attendu. Ensuite, le marché du PC en berne n’aide probablement pas même si Windows 8 est adapté aux usages pour tablettes qui, elles, affichent des ventes en hausses. Dans ce cadre, la nouvelle interface de l’OS peine peut-être à séduire et les utilisateurs de tablettes se sont tournés depuis longtemps vers la concurrence iPad et Android. La firme de Redmond devra se montrer convaincante pour les faire revenir.

Enfin, la stratégie de distribution hasardeuse de Microsoft et son choix d’adresser les plates-formes ARM et les modèles Surface aux applications incompatibles n’aident certainement pas les clients à y voir clair. Ni ses partenaires qui se défaussent de Windows RT les uns après les autres (dernière en date celle de Samsung).

L’Allemagne en tête

En conclusion, « il s’agit donc ici de faire une comparaison chiffrée sans tirer de conclusions hâtives sur l’avenir de Windows 8 », justifie l’institut d’études. Il faudra visiblement plus de temps que Windows 7 pour que Windows 8 trouve sa place. D’autant que les entreprises ne se sentent pas encore concernées par une migration, phénomène habituel à chaque arrivée d’un nouvel OS Microsoft.

A l’échelle européenne, c’est en Allemagne que Windows 8 reçoit le meilleur accueil avec 2,4% des visites au 2 janvier 2013. (+1,5 point en deux mois). A l’inverse, l’Espagne boude l’offre (crise oblige ?) avec 1,1% des visites. Entre les deux, le Royaume-Uni et la France sont au coude à coude à 2,1% (à la différence notable que l’OS connaît un véritable recul après avoir culminé à 2,4%). Quant aux ventes de licences annoncées par Microsoft, elles semblent également marquer le pas. Le pari est loin d’être gagné pour Redmond.

La part de marché de Windows 8 en Europe (source AT-Institut)


Voir également : De Windows 1 à Windows 8

De Windows 1 à Windows 8

Image 1 of 11

Paul ALLEN et Bill GATES à la création de Microsoft en 1975
Paul ALLEN et Bill GATES à la création de Microsoft en 1975 (c) Microsoft

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur