Pour gérer vos consentements :

Les ouvertures entre les environnements Windows et Linux ne cessent de se multiplier.

Alors que Windows 10 accueille une console Linux sous forme de sous-système (Windows Subsystem for Linux, WSL), il est désormais possible de lancer des conteneurs Docker sur Windows 10 et Windows Server.

Les années 2000 au cours desquelles Steve Ballmer, alors dirigeant de Microsoft, qualifiait Linux de cancer sont définitivement derrière nous.

« Canonical et Microsoft se sont associés pour offrir une expérience vraiment spéciale – en utilisant des conteneurs Ubuntu avec l’isolation Hyper-V sur Windows 10 et les Windows Server », a annoncé Dustin Kirkland, en charge de la stratégie produit Ubuntu au sein de l’entreprise fondée par Mark Shuttleworth.

Les intéressés pourront se référencer à ce tutoriel pour exécuter des conteneurs Linux sous l’environnement de Microsoft.

8 Go de RAM et Insider

Une machine 64-bit x86 avec 8 Go de RAM suffit. Il faut néanmoins être membre du programme de beta-test de Windows Insider.

L’initiative devrait donc ravir les développeurs qui souhaitent exploiter des applications Linux sous environnement Windows en utilisant l’environnement d’exploitation Open Source. Ubuntu pour l’heure en l’occurrence.

Cette initiative s’ajoute à la disponibilité de la distribution de Canonical sous forme d’une application issue du store de Windows. Ubuntu était certes déjà exécutable par l’intermédiaire de WSL.

Mais cette application en simplifie grandement le processus d’installation. De quoi contenter les développeurs sous environnement Linux et Windows à la fois.


Lire également
Le sous-système Linux de Windows 10 cartonne en performances
SQL Server 2017 de Microsoft débarque sur Linux
400 millions de PC Windows sous la menace de Bashware

Recent Posts

Salaires IT : les experts en cybersécurité et data plébiscités

Le marché de l'emploi IT reste dynamique. Le rapport de force penche en faveur de…

19 heures ago

Data management : Rubrik nomme John Murphy RSSI « Global Field »

Rubrik a recruté John Murphy, ex-décideur IT de BNY Mellon, pour soutenir la sécurité "zero…

21 heures ago

PrintNightmare : Microsoft n’en est pas encore sorti

L'Update Tuesday de septembre comprend une nouvelle livrée de correctifs pour les failles PrintNightmare... et…

22 heures ago

Einstein Automate a un an : où en est Salesforce ?

Il y a un an, Salesforce inaugurait la bannière Einstein Automate. Comment les produits qu'elle…

1 jour ago

SaaS « souverain » : OVHcloud et Talentsoft font cause commune

OVHcloud et Talentsoft, entreprise récemment acquise par Cegid, proposent une offre cloud de gestion du…

2 jours ago

Microsoft a-t-il vraiment éliminé les mots de passe ?

L'option de connexion sans mot de passe se diffuse sur les comptes Microsoft. Mais il…

2 jours ago