Windows en France : 1 version installée sur 4 est illégale

Sécurité

Depuis la mise en place de WGA 1.0, le 25 juillet dernier, plus de 2 millions de français sont venus identifier l’authenticité de leur version de Windows

Depuis que Microsoft a mis en place le système WGA 1.0 (

Windows Genuine Advantage) d’authentification des versions de Windows installées sur les postes PC, plus de 2 millions d’utilisateurs français se sont connectés au dispositif pour valider l’authenticité de leur système d’exploitation Windows. 54 millions d’utilisateurs ont tenté la même opération de validation sur WGA 1.0 dans le monde. Le résultat, s’il ne surprendra pas les observateurs avertis, est portant des plus inquiétants : 25,5% des tentatives d’authentification ont échoué? Concrètement, cela signifie que près de 500.000 utilisateurs français disposent d’une copie pirate de Windows. Soit ils sont complices d’un trafic à la contrefaçon, soit qu’ils sont victimes de ce trafic mené par des réseaux de distributeurs assembleurs à la recherche de quelques points de marge illégalement gagnés. “La plupart des utilisateurs authentifient leur Windows car ils souhaitent obtenir une offre gratuite WGA ou un logiciel sur le centre de téléchargements de Microsoft. Une plus faible partie s’authentifie par curiosité“, a déclaré Laurent Signoret, Responsable Conformité Licences chez Microsoft France. “Parmi ceux qui sont bloqués, la plupart sont complices du piratage : ils savaient que leur version n’était pas légale et n’ont pas de surprise. Mais certains sont victimes et découvrent alors qu’on leur a fourni à leur insu une version illégale de Windows. Nous les invitons à se retourner vers leur revendeur pour clarifier la situation“. L’avis de Microsoft est donc sans appel, environ 1 français sur 4 serait le complice de pratiques de contrefaçons ! Une opinion que l’étendue de la faute tend à valider. En effet, parmi les pays occidentaux, la France serait l’un où le piratage de licences Windows serait le plus élevé, puisque le taux de 25,5% est supérieur à la moyenne mondiale, qui s’élève à 22,1%. Le programme WGA 1.0 L’authentification via WGA 1.0 est devenue obligatoire pour tous les utilisateurs ayant recours à Windows Update (WU) et Microsoft Update (MU) pour des recherches de contenu relatif à Windows et au centre de téléchargement. Seules les mises à jour de sécurité demeurent accessibles à l’ensemble des utilisateurs de Windows, que leur version soit ou non conforme. La validation via WGA 1.0 est simple, et Microsoft affirme qu’elle est totalement anonyme. Dès leur première visite sur le centre de téléchargement, les utilisateurs sont invités à s’inscrire au programme WGA 1.0. Il leur est ensuite proposé de télécharger un contrôle ActiveX, un programme interactif chargé par le navigateur Internet, qui vérifie l’authenticité de leur logiciel Windows. Si le logiciel s’avère conforme, il enregistre une clé de téléchargement spéciale sur le PC en vue de vérifications ultérieures. Les participants au programme n’ont ainsi plus besoin de saisir leur clé à 25 chiffres pour valider leur logiciel. Une étude indépendante pour valider la confidentialité Microsoft affirme que le processus de validation ne recueille aucune donnée personnelle relative à l’utilisateur. Qu’en est-il exactement ? Microsoft a chargé TÜViT, une société indépendante allemande d’audit de sécurité (www.tuvit.de), de tester l’aptitude de Windows Genuine Advantage Version 1.0 à protéger les données des clients. TÜV a confirmé que Microsoft ne collectait aucune information personnelle et ne traitait aucune donnée qui lui permettrait d’identifier ou de contacter un utilisateur. Le bureau a également confirmé que le programme Windows Genuine Advantage pouvait, à des fins de confidentialité, être utilisé en toute sécurité sur un système de traitement des données confidentielles, qu’il n’interférait nullement avec des logiciels clients autres que le système d’exploitation et que, dès lors, il n’était pas en infraction avec les législations européennes et allemandes en matière de protection des données. Et si votre PC ne passe pas le test WGA ?

Les utilisateurs du monde entier ayant acheté à leur insu une copie illégale du système d’exploitation peuvent désormais se procurer la version conforme de Windows XP Professionnel et de Windows XP Édition familiale : – Pour les victimes de contrefaçon à l’identique, en apportant la preuve de leur achat en remplissant un formulaire en ligne et en envoyant à Microsoft les CD concernés. Ils recevront ainsi gratuitement une copie légale du logiciel ; – Pour les autres, en renseignant le formulaire par voie électronique et en l’expédiant par la poste. Ils recevront ainsi une copie légale de Windows XP Édition familiale au prix de 90 ? ou de Windows XP Professionnel au prix de 135 ?.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur