Windows Mobile 6.5 se dévoilera officiellement le 11 mai

Logiciels

Mais les premiers terminaux équipés du nouvel OS mobile n’arriveront pas avant la rentrée

Après les premières présentations faites à l’occasion du Mobile World Congress 2009, Microsoft donnera le signal de départ de Windows Mobile 6.5 le 11 mai prochain à l’occasion des Tech Ed 2009 de Los Angeles, selon un message posté sur la plate-forme de blog dédiée aux développeurs MSDN.

C’est Stephanie Ferguson, directrice générale de l’équipe Business Experiences au sein du département Mobile Communications Business de Microsoft, qui sera chargée de la démonstration sur scène. Le nouvel OS mobile devrait être disponible à la rentrée sur nombre de terminaux dont ceux de LG et HTC. Ainsi que pour les anciens smartphones sous Windows Mobile 6.1 dont les modalités commerciales des offres de mise à jour sont laissées à la discrétion des constructeurs. HTC avait ainsi annoncé qu’il proposerait gratuitement l’upgrade vers la version 6.5 pour ses terminaux Touch Pro 2 et Diamond 2.

Windows Mobile 6.5 marque un changement significatif dans la stratégie mobile de Microsoft. Interface tactile personnalisable, ergonomie revue et corrigée… En se rapprochant de ce qui a fait le succès de l’iPhone, l’OS mobile de Redmond est désormais orienté grand public tout en continuant à adresser les besoins des entreprises. Windows Mobile s’accompagnera désormais d’une place de marché, Market Place, et de MyPhone, la plate-forme en ligne de synchronisation des données entre le terminal et le PC de l’utilisateur. MyPhone est comparable à MobileMe d’Apple à la différence qu’elle sera financée par la publicité et donc gratuite pour l’utilisateur qui disposera notamment de 200 Mo d’espace de stockage.

Un changement de stratégie en réaction à l’intensification de la concurrence. Si, selon Gartner, Microsoft occupe 11,8% du marché mondial des OS mobiles en 2008, sa part reste stable (avec même un léger déclin de 0,2%) alors que ses ventes ont progressé de 12,2% à près de 16,5 millions d’unités. Microsoft reste loin derrière Symbian (Nokia) avec 52,4% du marché et RIMOS (Blackberry) et ses 16,6%. Mais l’iPhone (8,2%) commence à titiller le géant de Redmond qui doit également désormais compter avec Android, l’OS mobile sous Linux développé par Google et dont commencent à s’équiper des constructeurs partenaires, au premier rang desquels HTC, sans oublier Samsung qui prépare 3 terminaux compatibles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur