Windows Server 2003 : une fin de vie à 100 milliards de dollars

CloudDSIProjetsServeurs

La migration liée à la fin prochaine de Windows Server 2003 représenterait une dépense totale de 100 milliards de dollars pour les entreprises, d’après les prévisions du réseau IT Spiceworks.

Windows Server 2003 est en fin de vie. Microsoft ne proposera plus le support officiel du système après le 14 juillet 2015. Au-delà de cette date butoir, les entreprises devront, soit payer au prix fort le support sur mesure (600 dollars par serveur la première année), soit migrer vers une alternative plus récente, et ce en contrepartie d’un investissement colossal, d’après le texan Spiceworks.

60 000 dollars par entreprise, en moyenne

Sponsorisé par SanDisk, le sondage du réseau professionnel IT Spiceworks  (« The Great IT Update ») a été mené en janvier 2015 auprès de 1 300 professionnels du secteur en Amérique du Nord, dans la région Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA) et dans la zone Asie-Pacifique. Tous sont des utilisateurs de Windows Server 2003 ou ont migré l’an dernier. Le coût moyen par entreprise de projets liés à la migration est estimé à 60 000 dollars. Et pourrait représenter une dépense totale de 100 milliards de dollars (inclus les achats de nouveaux logiciels, matériels et services Cloud associés).

Il reste que 61% des organisations interrogées par Spiceworks font encore tourner au moins une instance de Windows Server 2003, ce qui représente des millions de serveurs physiques et infrastructures virtualisées… Seuls 15% des répondants ont totalement migré, 48% l’ont fait partiellement. Tandis que 28% l’envisagent et 8% n’ont aucun projet de migration en cours, malgré les risques qui pèsent sur la sécurité du SI une fois passé le 14 juillet. Le manque de temps et des budgets limités sont les principaux freins à la migration. Parmi ceux qui la planifient, 64% opteraient pour Windows Server 2012 R2, 14% pour Windows Server 2012 et 9% pour Linux/Cent0S.

Lire aussi :
600 dollars par serveur : le prix en or massif du support prolongé de Windows Server 2003
Migration de Windows Server 2003 : pourquoi bon nombre de DSI ne seront pas prêts

crédit photo © romrf-Shutterstock

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur