Windows SP2 cherche toujours son succès

Régulations

20 millions de mises à jour automatiques de Windows XP par téléchargement du Service Pack 2. Il reste encore du chemin pour atteindre l’objectif des 100 millions. Et encore plus pour que soit bien protégée la planète XP…

Mise à jour stratégique de Windows XP, le Service Pack 2 ne semble pas encore rencontrer le succès escompté !

Microsoft doit faire face à la défiance des services informatiques au sein des entreprises, qui n’envisagent pas de mettre à jour leur parc de PC sous XP tant que demeure le risque d’incompatibilité sur SP2 avec les applications en place. Ça, on le savait, mais la mauvaise surprise pourrait venir des particuliers et des PME, un public acquis à Microsoft et adepte des mises à jour automatiques par le service Automatic Update de l’éditeur et assidus à fréquenter le site Web Windows Update. Il semble que le SP2 n’ait pas rencontré son public ! Microsoft s’est fixé comme objectif d’atteindre les 100 millions de téléchargements de sa mise à jour avant le 18 octobre, c’est-à-dire deux mois après la mise en ligne de la version US du SP2. A ce jour, Microsoft reconnaît n’avoir distribué que 20 millions de mises à jour, soit le cinquième de son objectif. “Microsoft surveille et contrôle agressivement le téléchargement de SP2 et augmentera le nombre de téléchargement dans le temps” a déclaré un porte-parole de l’éditeur. Certes, Microsoft a planifié la mise en disponibilité du SP2 afin d’éviter l’engorgement de ses services en ligne. Certes, SP2 n’est pour le moment disponible qu’en 16 langues, alors que 25 sont annoncées et disposeront de leur version localisée. En mars dernier, Microsoft a annoncé la vente de 210 millions de licences Windows XP, et en juillet, l’éditeur a estimé qu’en ajoutant les ventes de licences en volume auprès des entreprises, 600 millions de PC utilisent Windows XP dans le monde. Une simple règle de trois nous apprend donc qu’environ 3,5% des Windows XP ont été mis à jour avec le SP2 ! Bien évidemment ces chiffres ne prennent pas en compte des possesseurs de PC sous Windows XP dont l’origine est douteuse, et qui ne peuvent figurer dans les statistiques de ventes de Microsoft.

Microsoft travaille activement à l’élargissement de sa solution de téléchargement. Autant affirmer que ses moyens actuels ne suffisent pas à répondre efficacement à toutes les attentes. Mais une augmentation des points de connexion pour mettre à jour automatiquement le système d’exploitation serait-elle suffisante ? Le premier patch du SP2, mis en ligne pour corriger le problème rencontré sur VPN (lire notre article), répond sans doute aux inquiétudes des utilisateurs des Virtual private networks, mais il n’explique pas à lui seul la réticence des responsables informatiques. Et il serait intéressant d’évaluer combien d’utilisateurs de Windows XP ayant téléchargé puis installé le SP2 ont finalement renoncé à l’utiliser, déçus par les ralentissements et la lourdeur du système: ils sacrifient, paraît-il, la sécurité, préfèrant un confort d’utilisation retrouvé en désinstallant le ‘pack’ SP2 !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur