Windows XP SP3 n'aime pas les processeurs AMD

Régulations

Dans l’absolu, le SP3 de Windows XP n’est que le cumulatif des correctifs parus depuis le SP2. Dans la pratique, pour certains utilisateurs c’est le début du cauchemar

Au début de cette histoire, se trouvent de malheureux utilisateurs qui, après avoir installé le Service Pack 3 (SP3) de Windows XP, obtiennent pour seule récompense un système d’exploitation incapable de redémarrer correctement. Ce bogue plus que gênant ne touche que certaines machines pourvues de processeurs AMD.

Alerté, Microsoft rejette la faute aux fabricants d’ordinateurs. De fait, ces derniers auraient parfois utilisé des images OEM de Windows conçues pour des processeurs Intel, lors de la création d’images disques destinées à des machines AMD. Pour être plus précis, HP est dans ce cas. Microsoft précise également que ce problème touchait déjà le SP2 de Windows XP .

Évidemment, une grande question se pose : si le problème était connu depuis la sortie du SP2, pourquoi Microsoft ne l’a-t-il pas corrigé pour son SP3 ? Un oubli ? Décidément, la compagnie joue de malchance avec ses derniers correctifs.

Elle recommande aux personnes concernées (et propriétaires d’une version légale de Windows, cela va sans dire) de contacter son service technique. Au besoin, Jesper Johansson indique sur son blog la marche à suivre pour corriger le problème. La procédure consiste à démarrer en mode sans échec puis à désactiver manuellement le pilote « intelppm.sys ».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur