Wine 1.2 fait tourner les applications Windows mieux que Windows

Logiciels

Avec Wine 1.2, les utilisateurs UNIX et Linux pourront lancer les binaires Windows 16, 32 et 64 bits sans l’aide d’un OS Microsoft.

Wine est une surcouche pour les systèmes UNIX qui permet de faire fonctionner les applications Windows, voire de les recompiler en tant que logiciels natifs. Aujourd’hui, plus de 2200 applications fonctionnent parfaitement sous Wine, un total de 6600 logiciels pouvant être utilisés sans trop de problèmes.

Depuis la sortie de Wine 1.0, en juin 2008, les développeurs ont largement fait progresser leur projet, et ce, dans tous les domaines, élargissant ainsi le catalogue d’applications compatibles avec cette solution. Une des avancées les plus appréciées est l’ajout (partiel) du support de DirectX 10, qui permet de faire fonctionner des jeux de nouvelle génération.

La première release candidate de Wine 1.2 vient d’être mise en ligne. En plus des améliorations citées ci-dessus, la grosse nouveauté de cette version est sans conteste le support des applications Windows 64 bits. Wine peut ainsi exécuter les binaires 16 bits, 32 bits et 64 bits, une prouesse que même les versions officielles de Windows n’arrivent pas à réaliser.

Ce n’est toutefois pas le seul prodige que peut réaliser Wine. À défaut de supporter toutes les applications récentes, cet outil permet parfois de faire fonctionner des jeux et logiciels qui tournaient parfaitement sous Windows 98, mais moins bien ou carrément pas du tout sous XP et Vista. Cette solution est aussi appréciée des webmasters, car elle permet de faire fonctionner plusieurs versions

d’Internet Explorer sur une seule et même machine.

Notez que Wine fonctionne indifféremment sur les versions x86 32 bits ou 64 bits de l’OS hôte (par exemple une distribution Linux).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur